Son oncle incendie sa maison Sa concubine entre la vie et la mort

Avec le soutien de
Le suspect Patrick Alain, 58 ans, est passé aux aveux.

Le suspect Patrick Alain, 58 ans, est passé aux aveux.

Ivre aux petites heures lundi matin, Patrick Alain a mis le feu dans la chambre de son neveu. La compagne de ce dernier y dormait profondément. Brûlée, la quadragénaire est dans un état critique.

GiovanniI Boodhram, un pêcheur de 48 ans, est dévasté. Les jours de celle qui partage sa vie depuis des années sont en danger. Patrick Alain, son oncle de 58 ans et fiché à la police, a incendié sa maison sans aucun motif particulier aux petites heures lundi matin. Rosemay François, 49 ans, sa concubine et mère de deux enfants, dormait profondément quand elle a été victime des flammes. Les images de l’incendie sont gravées dans la mémoire de Giovanni.

Vers 2 heures du matin lundi, le quinquagénaire s’est présenté chez son neveu, voulant à tout prix s’inviter chez lui. Son oncle étant alcoolisé, Giovanni lui refuse l’accès. Furieux, Patrick Alain profère des injures et menace son neveu : «Zot pa pu ouvert la porte, mo pu b… dife dan sa g… lacaz la». Ne prêtant pas attention aux menaces de l’homme, Giovanni Boodhram a emprunté la direction de sa chambre. Mais en s’approchant de la pièce où dormait sa concubine, il a ressenti une chaleur inhabituelle. «J’ai découvert mon épouse dans les flammes. Pris de panique, j’ai crié, mais elle était dans un sommeil profond. Je ne sais où j’ai trouvé le courage de braver les flammes. Je l’ai enveloppée d’un drap pour la sortir du lit.»

Alors que l’oncle avait pris la fuite, le feu a été maîtrisé avec l’aide des pompiers et des voisins. Grièvement brûlée au visage, au ventre, à la poitrine et au dos, Rosemay François a été admise à l’unité des soins intensifs des grands brûlés de l’hôpital Victoria, Candos. Son état de santé est jugé inquiétant, vu qu’elle a inhalé de la fumée et qu’elle est asthmatique. Son concubin, lui, touché aux mains et au dos, a été conduit à l’hôpital Jeetoo. «Mardi, les médecins ont dû la réanimer à deux reprises et l’intuber pour l’oxygéner. Tout est entre les mains de Dieu. Je suis perdu», pleure le quadragénaire. «Je savais que mon oncle buvait avec quelques personnes près de la maison. Je ne sais pourquoi il est venu chez moi. Nous n’avons jamais eu de problème, au contraire, d’ordinaire, nous parlons et rions ensemble. Je ne comprends toujours pas pourquoi il a commis un tel acte. Et je ne bois jamais avec lui.»

Patrick Alain a été arrêté le même jour, quelques heures, après la déposition de son neveu au poste de police d’Abercrombie, par les hommes du chef inspecteur Greedharee. Lors de son audition le quinquagénaire est passé aux aveux. Il a comparu en cour de PortLouis le même jour. La police ayant objecté à sa remise en liberté, il a été reconduit en cellule, en attendant sa prochaine comparution.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x