Dans la presse du… 10 septembre 1995: SAJ se recueille au tombeau du Père Laval

Avec le soutien de
Mgr Maurice Piat fait visiter le centre Père Laval au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth.

Mgr Maurice Piat fait visiter le centre Père Laval au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth.

«J’ai fait une prière spéciale aujourd’hui au tombeau du Bienheureux Père Laval. Cette prière, je l’ai dédiée à toute la population mauricienne. J’ai prié pour le bien-être de tout le monde.» C’est ce qu’a déclaré à l’express le samedi 9 septembre 1995 le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, lors d’une visite au tombeau du Père Laval, comme rapporté dans le journal du lendemain. Le chef du gouvernement était accompagné de son épouse, lady Jugnauth, de Mgr Maurice Piat et d’Alain Laridon, secrétaire parlementaire privé. 

Pour le Premier ministre, le Père Laval représente «l’esprit mutuel». «C’est d’abord quelqu’un qui était très religieux. Quelqu’un qui a beaucoup travaillé pour aider les gens les plus défavorisés. Il était très humain. C’était quelqu’un qui a beaucoup fait pour la population.» 

Même si le Père Laval est mort, c’est quelqu’un qui est toujours vivant et très apprécié, a souligné sir Anerood. «En venant ici, j’ai tenu à rendre hommage à sa mémoire», a-t-il ajouté. 

Après s’être recueilli au tombeau du Bienheureux Père Laval, le chef du gouvernement a visité la cour du centre Père Laval en compagnie des personnalités religieuses présentes. Mgr Maurice Piat a expliqué au Premier ministre les changements qui sont intervenus dans la cour du tombeau du Bienheureux Père Laval. 

L’évêque de Port-Louis a, par la suite, invité le Premier ministre à prendre une tasse de thé au secrétariat. Ils se sont ensuite entretenus parlant une trentaine de minutes. De la bonne humeur était au rendez-vous. 

Interrogé par l’express tout juste après, Mgr Piat a déclaré que cet entretien était cordial. Le Père Laval, a dit l’évêque, est considéré comme le père de la foi. «C’est quelqu’un qui a donné un dynamisme et un grand élan à l’église de Maurice. Il a aidé nos ancêtres à se convertir et à découvrir l’amour de Dieu pour les plus pauvres. Nous sommes aujourd’hui les héritiers de cet héritage», a-t-il souligné. 

À la question de l’express «Que pensez-vous de la visite du Premier ministre ?», Mgr Piat a répondu : «Le Premier ministre est venu comme un pèlerin. Nous sommes tous les enfants du Père Laval.» Deux cadeaux souvenirs ont été remis au Premier ministre : une bibliographie du Bienheureux Père Laval et une toile avec une prière dite par l’apôtre des Noirs. 

Interrogé sur le nombre de pèlerins qui sont venus vendredi et samedi matin au tombeau du Bienheureux Père Laval, le Père Louis Verchère, directeur du centre Père Laval, a déclaré que beaucoup de jeunes étaient présents vendredi soir à la messe de 22 heures, présidée par Mgr Piat, et à la messe de minuit. 

«C’est difficile d’évaluer le nombre exact de pèlerins. Mais il y avait beaucoup de monde», a-til insisté. Une messe a été dite, vendredi, à 18 heures, par la communauté indo-mauricienne. Cette messe a été accompagnée de musique indienne. «Il y a eu aussi d’autres communautés culturelles qui y ont participé», a-t-il dit. 

Le Père Verchère a expliqué que, cette année, l’accent a été mis sur l’ouverture de l’église catholique à d’autres cultures. Dans le cadre de cet esprit d’ouverture, un slogan en six langues A nous trace simé levanzil avek Père Laval a été préparé à l’intention des pèlerins pour promouvoir la prière universelle. «La messe de 22 heures a été dite dans six langues», a précisé le Père Verchère.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x