Dans la presse du… 5 septembre 1982 | La Citadelle haut lieu de la promotion touristique

Avec le soutien de
L’enceinte du Fort Adélaïde transformée pour les besoins en une campagne touristique.

L’enceinte du Fort Adélaïde transformée pour les besoins en une campagne touristique.

L’express du dimanche 5 septembre 1982 décrit l’Expo Tourisme 1982, qui est, avant tout, un point de convergence du monde touristique et des services offerts aux touristes, le tout réuni dans l’enceinte de La Citadelle. 

L’ambiance commence à «chauffer» à mesure que le soleil s’engouffre derrière l’horizon. Là, devant la porte du stand du Government Tourist Office une hôtesse accueille les visiteurs. Des posters, encore des posters, toujours des posters et, sur le sol, un coin de ce sable doré de l’île. 

Une partie du décor du Saint Géran a été importée.

La panoplie des stratégies pour épater les touristes y est exposée. On se bouscule à l’entrée des stands. Le flot de personnes se presse tandis que d’autres sont occupées devant un écran à affronter les soucoupes volantes. Les jeux électroniques Starwar font un malheur. 

Les hôtels, les uns à côté des autres, rivalisent en décors. Mais la créativité et l’originalité ne sont point contagieuses. Tandis que certains stands manifestement sont allés à l’économie, d’autres, par contre, à l’image du Saint Géran y ont mis le paquet. Une partie du décor de celui-ci est venue directement de l’Afrique du Sud. Devant l’écran du Club Méditerranée, brillent les images des diapositives montées sur fond sonore. 

Il ne manque que les secousses du décollage à l’intérieur du stand d’Air Mauritius.

Si Expo Tourisme 82 c’est le sourire et même le rire qui fusent des quatre coins, on y apprend bien des choses. 26,5 tonnes de poisson, 31 tonnes de pommes de terre, 13 tonnes de poulet et 6 tonnes de viande de boeuf – telle est la consommation annuelle des hôtels du Méridien et du Beachcomber. 

Plus loin, le murmure d’un cours d’eau qu’on a aménagé ne manque pas de charmer tandis que deux perruches jaunes, dans leur cage, s’inquiètent de tant d’animation. C’est le stand de Casela. Les prévoyants ne ratent pas l’aubaine d’acheter des billets d’entrée pour le jardin d’oiseaux à prix réduit. 

Air Mauritius accueille ses visiteurs passagers sous le bruit des moteurs au décollage. Il ne manquerait que la petite secousse pour que les personnes se prennent totalement au jeu. Des hublots, comme à bord d’un avion, à travers lesquels on perçoit quelques éclairs, font également partie du décor. Et dans cette atmosphère de voyage, les visiteurs peuvent s’adonner, moyennant Rs 2 le jeton, à la roulette. En guise de prix sont offerts des paréos, des sacs pour dames et autres gadgets au sigle d’Air Mauritius. 

Le plat de résistance consiste en une visite au Salon culinaire. Un long couloir bordé de paniers remplis de légumes a vite fait de mettre le visiteur dans le bain... ou plutôt dans la sauce. 

Un petit présent de la Lufthansa pour l’épouse du Premier ministre.

Des figurines au chocolat, des plats magnifiquement décorés devant lesquels défilent des colonnes de personnes. Les plats les plus variés sont là, à portée de main... du palais. Mais l’on n’ose pas ! «C’est si joli qu’on préfère ne pas y goûter», confie un étudiant de l’Ecole hôtelière. Les langoustes voisinent avec les sculptures en margarine. Le Salon expose les plats qui participent à son concours culinaire. 

Une touche sensible et raffinée du pays se retrouve dans les objets exposés et mis en vente par la Boutique d’artisanat. Nombreux sont ceux qui découvrent le travail magnifique des artisans mauriciens et qui, comme la fille du Premier ministre, Shalini Jugnauth, avouent bien humblement : «Je trouve leur travail admirable ; je ne savais pas qu’on faisait de si belles choses à Maurice.» 

Les soirées Expo Tourisme 82 sont animées par les divers hôtels de l’île Maurice. Le restaurant en plein air de 400 places confié au Nobby’s Steak House ou encore des snackbars accueillent volontiers ceux qui veulent se restaurer en attendant le spectacle de variétés mis au point pour être le reflet de la société mauricienne.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x