Caudan: plus de Rs 80 M pour une station surélevée aux frais de Larsen & Toubro

Avec le soutien de
La nouvelle station du métro, opérationnelle depuis hier, a accueilli ses premiers usagers. © DORECK CLAIR

  La nouvelle station du métro, opérationnelle depuis hier, a accueilli ses premiers usagers. © DORECK CLAIR  

Nouvelle station pour le débarquement et l’embarquement des passagers du tram, démolition de 100 mètres de la rampe défectueuse et service de navette pour les usagers… tout aux frais de Larsen & Toubro (L&T). Le constructeur indien va devoir faire des travaux d’améliorations en même temps que d’autres travaux d’infrastructure et d’interface entre Caudan et Aapavasi Ghat, comme l’a affirmé Metro Express Ltd (MEL) dans un précédent article. Du coup, il a fallu construire une nouvelle station surélevée au coût de plus de Rs 80 millions pour ne pas perturber le service du tram.

Hier, la station mise en opération a accueilli timidement ses premiers passagers qui voulaient se rendre au Caudan ou se diriger vers Quatre-Bornes. Ce n’est donc qu’aujourd’hui aux heures de pointe, quand des centaines de passagers se dirigeront vers la capitale, que l’efficacité de la rampe avec ses services annexes, notamment des navettes mises à leur disposition pour se rendre dans le centre de Port-Louis ou au Caudan, sera évaluée.

La nouvelle station, munie d’une rampe, est accessible aux handicapés et propose une panoplie de facilités, plus que l’ancienne station de Caudan qui se trouve 300 mètres plus bas. Dans une vidéo, MEL se vante d’une gare plus moderne avec des espaces plus verts, gazon et palmiers, des toilettes, de l’eau potable et un filtre, des bancs, un système d’information et des distributeurs automatiques de tickets, entre autres.

En ce qui concerne les travaux sur la rampe qui descend vers le Caudan sur une distance de 100 mètres, L&T prévoit la démolition sur 40 mètres cette semaine. Un défaut structurel fait que les trams restent immobiles ou roulent très lentement au moment où ils atteignent les rails de la rampe située en partie devant le Decaen flyover, comme l’avait évoqué Osman Mahomed, ingénieur civil et député du Part travailliste, dans son intervention sur le Construction Industry Development Board (CIDB) (Amendment) Bill.

De son côté, MEL avait essayé de minimiser les choses en affirmant que la rampe n’avait aucun défaut structurel. «Ce n’est qu’un léger settlement du sol que le contracteur a constaté durant son inspection de routine il y a quelques mois et on a déjà pris toutes les mesures nécessaires», avait répondu son département de communication. Ce qui intrigue c’est que le piling, considéré comme une fondation profonde, a été effectué au Caudan comme travaux préliminaires.

Ces «travaux d’amélioration » dureront environ sept mois. Cependant, dans le milieu, l’on se penche sur l’éventualité que l’ancienne station du Caudan, au coût de Rs 30 millions et sans facilités pour les usagers, soit finalement supprimée. L&T construit actuellement une autre station au Port-Louis Waterfront à quelques mètres de l’ancienne gare du Caudan. Du coup, l’ancienne station n’aura plus sa raison d’être. Pourtant, elle est reliée au Victoria Urban Terminal par une passerelle qui permettra plus d’accessibilité aux usagers du tram pour entrer et sortir du centre-ville. Pour l’heure, le feu vert de l’UNESCO est toujours attendu par les autorités pour le prolongement des services du tram à la gare de l’Immigration, en passant par la zone tampon de l’Aapravasi Ghat, classé patrimoine mondial.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x