L'express leaks du dimanche 01 août au vendredi 06 août 2021

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Publicité
Publicité

MK parmi les exceptions ?

Après la demande formulée par les administrateurs Hajee Abdoula et Gokhool au Redundancy Board pour licencier, pour commencer, 18 pilotes, d’aucuns se demandent si exception sera faite à Air Mauritius étant donné que selon les Regulations sous l’article 124 de la Workers Rights Act apportées le 11 juin, aucun employeur ne peut licencier du 30 juin au 31 décembre 2021.

Porsche lady

Un ancien journaliste, qui n’arrive pas à se débarrasser du virus de la presse, s’est excusé cette semaine d’avoir publié une fake news au sujet d’une dame et sa Porsche. Si d’autres journalistes du dimanche pouvaient avoir la même humilité, au lieu de missie-konn-tou-lor-tou, ce serait bien pour eux, surtout. 

TTM versus mauricianisme

Rama Poonoosamy n’a pas digéré l’allusion de notre chroniqueur El Figaro selon laquelle il aurait favorisé le regroupement TTM (Tamouls, Télougous et Marathis) à la MBC, en 1983. «Je suis tout sauf pour les regroupements ethniques. Je suis celui qui a traduit l’hymne national en kreol», nous a dit l’ancien ministre de la Culture pour plaider sa cause. 

Excès de zèle ou mauvaise communication ?

Le voyage d’un couple pour la Suisse a failli tourner au vinaigre mardi soir. Les deux Mauriciens ayant réservé leurs billets en «business» s’apprêtaient à compléter les formalités pour embarquer à bord de l’appareil quand ils ont été longuement interrogés par une personne au comptoir. Celle-ci leur a fait savoir qu’ils avaient trop de bagages et qu’en cette période de pandémie, ils n’ont pas le droit de faire ce voyage. Il a fallu l’intervention d’un diplomate basé à Maurice pour décanter la situation. L’affaire, dit-on, sera référée à l’ambassade de Suisse en Afrique du Sud pour mettre les choses au clair avec les autorités mauriciennes. 

Duo de choc

L’ICAC, qui ameute volontiers toute la presse pour ses arrestations de petits délinquants, reste muette dans l’affaire Angus Road même après les révélations quant à la présence du protagonisteclé de l’affaire, Loganaden Govinden, à Maurice en octobre 2020. Au sein du MSM, d’aucuns confient à voix basse que Sooroojdev Phokeer et Navin Beekarry demeurent les deux pions indispensables pour protéger Pravind Jugnauth dans cette affaire qui embarrasse singulièrement le PM. «D’ailleurs ces deux compères se connaissent bien et se fréquentaient aux États-Unis alors que le speaker était ambassadeur à Washington, DC et Beekarry faisait des études dans une université dans l’État de Maryland.» 

Durable pour qui ?

Des militants, dont plusieurs jeunes, ne comprennent pas pourquoi une commission a été créée autour ou pour la progéniture du leader ; laquelle commission serait composée d’une clique «coupée du terrain», alors même que des jeunes et une plus importante «commission économique», vu le contexte économique, sont «toujours dans la plaine». Les militants qui disent cela pensent que mettre en avant une clique autour d’une personne va accélérer l’hémorragie mauve vers les Ganoo-Obeegadoo. Les militants-coaltar souhaitent le retour de l’égalité des chances au sein du MMM. 

Up and down

Si la performance de Steve Obeegadoo a été un plus pour Maurice, en revanche, celle de Sooroojdev Phokeer vient entacher notre image, avancent nombre de membres de la diaspora. D’ailleurs l’opposition parlementaire qui a réclamé la démission du speaker entend mener une campagne à l’international pour le déboulonner. 

L’homme qui valait Rs 1 milliard

Si comme l’affirme Roshi Bhadain, Sattar Hajee Abdoula a réclamé Rs 26 millions pour 18 jours d’administration de l’ex- BAI, des employés d’Air Mauritius se demandent combien il réclamera pour les 630 jours d’administration de MK, soit d’avril 2020 à janvier 2022, déjà un record dans le monde. Un simple calcul donne le chiffre vertigineux de quasiment un milliard ! «Peut-être qu’il accordera un rabais de quelques millions à MK ?» souhaite un employé qui ajoute «en tout cas, les problèmes d’Air Mauritius ne feront pas que des malheureux». 

Boycott du PAC

La dernière tactique des parlementaires du MSM consisterait à boycotter les séances du «Public Accounts Committee (PAC)». Ils l’ont fait à deux reprises. Du coup ils paralysent cette instance parlementaire qui ne peut fonctionner faute de quorum. «S’ils ne contrôlent pas une institution, ils la paralysent», se lamente un membre de l’opposition. 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x