Saison de croisières: reprise timide avant fin 2021

Avec le soutien de
Les paquebots vont accoster dès novembre prochain pour le début de la saison des arrivées des croisiéristes.

Les paquebots vont accoster dès novembre prochain pour le début de la saison des arrivées des croisiéristes.

La Mauritius Ports Authority (MPA) a revu à la baisse les arrivées des bateaux de croisières. Selon le Cruise Timetable, Maurice attendait la venue d’une dizaine d’escales jusqu’à fin décembre avec l’ouverture des frontières. Or, selon le plan révisé dans le Daily Port Situation, ce nombre a fondu comme neige au soleil. Ces escales sont tributaires de la situation sanitaire et des conditions imposées lors de l’escale de ces paquebots dans les ports précédents. 

Il n’y aura que deux arrivées de bateaux de croisières. D’abord, le MSC Musica est attendu le 11 novembre prochain avec des passagers vaccinés qui seront près de 300. Le navire de la compagnie MSC sortira le 24 octobre à Venise pour un périple dans la Méditerranée, le canal de Suez et l’océan Indien. Il jettera l’ancre dans les îles Vanilles avant de se diriger vers l’Afrique du Sud. Le retour du MSC Musica est attendu au début de janvier 2022. 

Puis, le MS Europa fait escale le 18 décembre prochain à minuit avec près de 200 passagers à bord. Les croisiéristes pourront descendre sur la terre ferme après les vérifications sanitaires d’usage. Le navire reprend la mer le 19 décembre. 

Il y a aussi la venue du Norwegian Jade qui est encore en train de vendre des places sur son paquebot. Bien que ce ne soit pas sur les arrivées, cela pourrait évoluer. Une escale est prévue le 13 décembre prochain. L’escale de retour est prévue le 4 février 2022. 

Le dernier bateau de croisière a pu accoster en mars 2020. Aucun passager n’a pu visiter le pays. 

En 2022, 26 escales de paquebots sont attendues dont une dizaine sont des nouveaux venus dans les eaux mauriciennes. 

Pour l’instant l’ouverture des frontières aériennes et portuaires est prévue en octobre prochain si toutes les conditions sont réunies. Une chose est sûre, la reprise sera lente avec la Covid- 19 qui a freiné ce secteur entre 2020 et 2021.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x