Livre: «Écrire, peindre, peut-être ?» pour ne pas oublier le «MV Wakashio»

Avec le soutien de

Belle collaboration que celle entre le Dr Issa Asgarally et Jean-Marie Gustave Le Clézio, Prix Nobel de littérature (2008), ainsi que d’une vingtaine d’écrivains et de plasticiens mauriciens, dont les plus connus de Maurice, autour du livre intitulé Écrire, peindre, peut-être ? Le lancement de ce livre devrait se tenir au cours de la première quinzaine du mois d’août au Hennessy Park Hotel à Ebène.

Ce livre inspiré de la catastrophe du vraquier MV Wakashio arrive à un moment où nous venons de commémorer le premier anniversaire de ce jour néfaste. «Ce livre est né des échanges entre Jean-Marie Gustave Le Clézio et moi. Au moment de la catastrophe, il suivait tout ce qui se passait à Maurice. Et dans un de nos échanges, il me disait ce que nous pourrions faire pour éviter une telle catastrophe et il avait ajouté : ‘Écrire peut-être ?’ D’où le titre du livre», explique Issa Asgarally.

Ce dernier va alors contacter plusieurs artistes mauriciens résidant ici et à l’étranger. Outre les écrits d’Issa Asgarally et de Jean-Marie Gustave Le Clézio, le livre a vu la collaboration d’Ananda Devi, de Daniel Labonne, d’Aqiil Gopee, de Davina Ittoo, d’Amarnath Hosany, de Catherine Boudet, de Carl de Souza et de Laurent Dubourg.

Les textes de ces derniers sont accompagnés de photographies des œuvres de 12 plasticiens, qui ont également été inspirés par la catastrophe du vraquier, notamment Alix Le Juge, Khalid Nazroo, Pierre Argo, Nirmal Hurry, Krishna Luchoomun, Sultana Haukim, Said Hossanee, Pascal Lagesse, Florent Beusse, Neermala Luckeenarain, Audrey Pallany et Rishi Jogoo. La préface de cet ouvrage porte la griffe du Dr Sudhir Hazareesingh, professeur à Oxford et fils de feu Dr Hazareesingh.

«Écrire, peindre, peut-être ?» face à l’impuissance de la catastrophe. Écrire et peindre pour se rappeler qu’une telle catastrophe écologique a bel et bien eu lieu sur nos côtes. Écrire et peindre avec des mots et des couleurs pour effacer la noirceur de la marée noire et faire renaître la beauté de nos côtes et celle de la flore et de la faune marines.

La somme recueillie de la vente de cet ouvrage, qui verra le jour aux Éditions de l’océan Indien, servira à la réalisation d’une stèle conçue par le sculpteur Nirmal Hurry. Elle devrait être érigée aux environs de Pte d’Esny, Blue Baie. Elle comprendra l’inscription : «En mémoire de la catastrophe du Wakashio (juillet 2020) et en reconnaissance des efforts de ceux/celles qui ont combattu la marée noire, en particulier les milliers de volontaires anonymes.» L’inauguration de la stèle devrait se faire aux alentours d’octobre par Jean-Marie Gustave Le Clézio.

Concours : Prix Jean Fanchette : Les résultats en octobre

«Les résultats de la 14e édition du Prix Jean Fanchette seront connus durant la première quinzaine d’octobre», c’est ce que nous a annoncé le Dr Asgarally, coordinateur de ce prix, qui fête cette année ses 29 ans d’existence. L’écrivain Jean-Marie Le Clézio, prix Nobel de Littérature 2008 et président du jury, fera le déplacement à cette occasion. La cérémonie de remise de prix se tiendra comme à l’accoutumé à la mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill. Pour cette 14e édition, les membres du jury composé du Dr Asgarally, de l’auteure Davina Ittoo et de Jean-Marie Gustave Le Clézio ont eu à départager 22 textes comprenant manuscrits et livres. «Outre des manuscrits locaux, nous en avons également reçu de l’étranger dont du Canada, de la France et de l’Allemagne», souligne le coordinateur du prix. Preuve en est que la pandémie n’a pas ralenti l’inspiration des auteurs. Rendez-vous donc en octobre pour connaître l’identité des gagnants.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x