Vaccination obligatoire: port, aéroport, «homes» et prisons s’ajoutent à la liste

Avec le soutien de
Pour les ministres Obeegadoo et Jagutpal, la situation est sous contrôle et même s’il y a plus de cas, ils sont asymptomatiques.

Pour les ministres Obeegadoo et Jagutpal, la situation est sous contrôle et même s’il y a plus de cas, ils sont asymptomatiques.

Le Premier ministre adjoint, Steven Obeegadoo, l’a annoncé en conférence de presse hier: à partir du 15 août, la vaccination sera obligatoire dans quatre secteurs du pays. Ils sont l’aéroport, le port, les 72 maisons de retraite et les prisons. «Ainsi après la santé, l’éducation, le personnel de MK, les transféristes et le personnel des hôtels, c’est au tour de ces quatre secteurs de se faire vacciner. Nous sommes heureux de constater qu’une grande partie du personnel a déjà franchi cette étape», a ajouté le vice-Premier ministre.

Autre annonce faite par Steven Obeegadoo est qu’à partir de ce lundi, la campagne de vaccination sera ouverte à tous. Toutefois, il y aura un protocole à respecter. «De 9 heures à 10 h 30, uniquement les personnes qui se seront inscrites sur le site de l’Economic Development Board pourront se faire vacciner. Car elles obtiendront un rendez-vous. Puis de 10 h 30 à 15 heures, nous allons appliquer le first come first serve. Toutefois, il faudra que vous veniez en ordre alphabétique comme cela a été le cas durant le confinement», a indiqué Steven Obeegadoo. Les 17 centres de vaccination seront de nouveau mobilisés, ainsi que les cinq hôpitaux régionaux et les 11 cliniques.

De son côté, le ministre de la santé Kailesh Jagutpal a souligné que «la situation est sous contrôle, même si nous enregistrons beaucoup plus de cas. Ces gens n’ont pas de symptômes». Il a souligné que parmi ceux qui se trouvent à l’hôpital ENT, seulement trois sont dans un état sérieux. «Ils sont âgés de plus de 60 ans et n’ont pas fait de vaccin.»

À ce jour, uniquement 13 dortoirs sont en zone rouge. Faisant un petit point sur les arrivées touristiques, le ministre Obeegadoo a fait ressortir que 1 500 personnes ont déjà foulé le sol mauricien depuis le 15 juillet et que huit parmi elles ont été testées positives au Covid-19.

En une semaine, le pays compte 622 nouveaux cas

Le nombre de cas positifs liés au Covid-19 ne diminue pas. Cette semaine – du samedi 24 juillet au vendredi 30 juillet - le pays dénombrait 622 nouveaux cas. Le plus grand nombre a été enregistré hier avec 141 cas dont 11 ont été admis à l’hôpital ENT.

Cette semaine a également été marquée par un nouveau décès lié au Covid-19. Mardi, Olivette Goder, âgée de 68 ans, est décédée à l’hôpital ENT. Cette mère de neuf enfants a été conduite à cet établissement, lundi dernier après qu’un test PCR effectué s’est révélé positif. C’est ce qu’a confié sa fille, Annabelle Menes, à l’express jeudi. Selon elle, sa mère aurait contracté le virus en allant déposer sa petite-fille à l’école. Toutefois, ses funérailles ont été faites critiquées. Les proches au cimetière Bigara ont été choqués de voir le cercueil dans lequel reposait le corps de cette habitante de Pointeaux-Piments. Son fils Dario a même déclaré que «koumadir inn al anter enn zanimo.» Pour cause, le cercueil était «à moitié ouvert, ou ti p trouv mo mama ladan…»

Autre fait de ce mardi, c’est que la région de Bois-Chéri a été retirée de la zone rouge. Ainsi, à ce jour le pays compte 1 870 cas actifs de Covid-19 alors que depuis le 5 mars dernier, 3 536 personnes ont contracté le virus dont 10 en sont mortes. En compilant les chiffres quotidiens des services de santé, de vendredi à vendredi, l’express obtient 645 cas, incluant les patients à l’hôpital ENT. Mais face à la presse, hier, le ministre Jagutpal a parlé de 604 cas positifs de vendredi à hier.

Une dizaine de cas à la New Wing de Beau-Bassin

Deux cas positifs au Covid ont été détectés à la New Wing de la prison de Beau-Bassin le jeudi 29 juillet. Un exercice de dépistage massif a été lancé depuis. Selon le Prison welfare officer, Josian Babet, ces cas ont été constatés chez une dizaine de détenus alors que des tests antigènes étaient effectués. Des tests PCR seront effectués aujourd’hui pour confirmer ces cas.

Depuis lundi, une campagne de vaccination a été organisée dans les autres prisons, à l’instar de celles de Melrose, Petit Verger, Grande-Riviere et Riche-Lieu. À la New Wing For Woman à Barkly, les détenues ont été vaccinées et la campagne continue. Toutefois, la prison sera convertie en centre de traitement pour les détenus, qui y seront placés en isolement. Les détenus qui doivent se présenter en cour seront exemptés jusqu’à nouvel ordre. Transferts et admissions seront également suspendus pour le moment.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x