Accident: Tué en fuyant deux chiens, l’étudiant nigérian enterré à Maurice

Avec le soutien de
La famille du Nigérian n’a pu faire rapatrier sa dépouille.

La famille du Nigérian n’a pu faire rapatrier sa dépouille.

Tochukwu Alex Nwankpa était à Maurice depuis 2016 et suivait des cours à la Greenwich University jusqu’à la fermeture de cet établissement. Il s’est alors inscrit à la Stephen Business School à Quatre-Bornes. 

C’est le mercredi 14 juillet vers 7h15 que le jeune étudiant a été grièvement blessé après avoir été percuté par une camionnette. En voulant fuir deux chiens qui le pourchassaient sur la route menant à l’hôpital de Moka, il s’est inconsciemment mis au milieu de la voie et à une jonction, dans sa hâte, il a débouché devant une camionnette conduite par un Français de 52 ans, qui travaille à Maurice. La collision a été inévitable. 

Grièvement blessé, il a été conduit à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo à Port-Louis où il a été admis à l’unité de soins intensifs et placé sous respiration artificielle. 

Il n’a jamais repris connaissance et lundi, il a poussé son dernier soupir. L’autopsie pratiquée par le Dr Prem Chamane, Principal Police Medical Officer, a attribué son décès à des cranio cerebral injuries. 

Tochukwu Alex Nwankpa est originaire d’Ikot Ekpene au Nigéria. Il est issu d’une famille nombreuse. Orphelin de mère, il a débarqué à Maurice pour suivre un cours en Business Adminstration au Greenwich University à Ebène. Et lorsque cette école a fermé en raison du Covid-19, il s’est fait admettre à la Stephen Business School pour continuer sa formation. 

Bosseur, ce jeune, qui ambitionnait de réussir, travaillait à temps partiel dans la restauration et dans le secteur informatique. Son rêve était de pouvoir aider ses proches, avait-il confié à ses connaissances et amis, de même qu’à Sita Saminaden, la directrice de la Stephen Business School. Bien qu’il n’ait pas commencé ses cours, Sita Saminaden s’est occupée des démarches en vue de l’organisation de ses funérailles, avec le soutien d’un autre étudiant nigérian, Matthias Okorie, et d’autres amis. Les proches de l’étudiant voulaient que son corps soit rapatrié au Nigéria, mais malheureusement, ils n’ont pas les moyens de le faire. 

Comme le jeune homme est de foi catholique, des communications ont été échangées avec sa famille et un prêtre de sa localité par rapport à l’organisation de ses funérailles à Maurice. Vendredi, la compagnie de pompes funèbres Elie and Sons a récupéré la dépouille de l’étudiant nigérian à la morgue de l’hôpital Dr A.G. Jeetoo à Port-Louis pour la préparer en vue des funérailles. 

Ceux qui ont connu Tochukwu Alex Nwankpa le décrivent comme un être doux, toujours serviable et toujours bien habillé. 

Vendredi matin, le conducteur de la camionnette a été emmené sur les lieux de l’accident pour une reconstitution des faits. Les habitants de la région confient que les deux chiens qui ont pourchassé le Nigérian ne sont pas errants et vivent dans une cour. 

Une enquête policière placée sous la responsabilité du chef inspecteur Ramesh Nohur du poste de police de Moka a été initiée pour faire la lumière sur les circonstances exactes de cet accident.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x