Badminton: Julien Paul d’attaque pour son premier match

Avec le soutien de
Julien Paul et Aram Mahmoud (à g.) ont pu s’entraîner ensemble dans la salle principale.

Julien Paul et Aram Mahmoud (à g.) ont pu s’entraîner ensemble dans la salle principale. 

A seulement quelques jours de disputer ses premiers Jeux olympiques, Julien Paul est fin prêt à en découdre avec les meilleurs badistes mondiaux. Son périple pour arriver jusqu’à Tokyo n’aura pas été de tout repos, mais le mental et le physique sont bel et bien présents pour le seul représentant africain sur le tableau du simple hommes à ces JO.

Contrairement aux autres éléments du Club Maurice, le badiste de 25 ans se trouvait déjà à l’étranger, soit au Danemark, pour sa préparation avant de rejoindre toute l’équipe locale à Tokyo. «J’ai quitté le Danemark le matin du 19 juillet pour arriver à Dubaï à minuit où j’ai rejoint la délégation. Cela m’a fait un total de 9 heures de vol, en plus des tests PCR pour enfin arriver le 20 juillet vers une heure du matin. Le lendemain, on a dû se lever à 8 heures pour aller s’entraîner au gymnase», raconte Julien Paul.

Légèrement émoussé physiquement, le badiste mauricien n’a pas tardé à trouver ses repères au moment de fouler le court principal du Musashino Forest Sport Plaza, site où se tiendront les épreuves de badminton du 24 juillet au 2 août. «Je me suis entraîné dans la grande salle ces deux derniers jours dutant lesquels j’ai pu m’habituer à l’atmosphère de la salle. J’ai pu bénéficier d’une session d’une heure complète. Vu que je n’ai pas de coach, je n’ai pas pu m’entraîner avec tous les huit joueurs qui étaient en stage avec moi au Danemark mais certains, qui eux aussi n’avaient pas de coach, ont préféré s’entraîner avec des joueurs durant ces sessions», explique le champion d’Afrique.

Julien Paul a d’ailleurs eu l’opportunité de retrouver Aram Mahmoud de l’équipe olympique des réfugiés et le Mexicain Lino Munoz qui s’entrainaient avec lui au Danemark. S’il entamera la compétition ce dimanche face au Japonais Kanta Tsuneyama dans le groupe I, le Mauricien profitera d’une journée tranquille aujpourd’hui avant d’effectuer une dernière session d’entraînement demain avant la compétition.

Toujours est-il qu’il sera sans coach lors de cet événement. L’Association mauricienne de badminton (AMB) n’a pas inscrit l’entraîneur Neeresh Ramtohul sur sa liste à envoyer au Comité olympique mauricien qui devait par la suite être transmise au comité organisateur des Jeux. L’entraîneur malaisien Yogendran Krishnan, qui était le seul apte à venir assister son protégé, n’a pu faire le déplacement puisque son contrat qui s’achevait en juin n’a pas été renouvelé.

Si donc Neeresh Ramtohul ou encore des joueurs comme Christopher Paul et Alexandre Bongout se présentaient comme de meilleures options pour coacher le représentant mauricien, c’est finalement Sharma Nundah, le président de l’AMB, qui aura, pour ainsi dire, le rôle de coacher Julien Paul durant la compétition. Ce dernier est d’ailleurs le seul dirigeant à avoir fait le déplacement au sein de la délégation mauricienne.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x