Harvesh Seegolam : «L’indépendance de la Banque centrale est un principe sacro-saint»

Avec le soutien de

Afin d’endiguer la crise, la Banque de Maurice a dû adopter un éventail de solutions conventionnelles et non conventionnelles. Car il fallait agir urgemment, se concerter et trouver des solutions réelles à des problèmes inédits. C’est en substance ce qu’affirme le Gouverneur de la Banque de Maurice, Harvesh Seegolam, à Business Magazine. Commentant les recommandations du Fonds monétaire international (FMI) selon lesquelles il faudrait que la Mauritius Investment Corporation passe sous le contrôle de l’État et soit financé par la politique budgétaire, il soutient qu’à ce stade, il est impératif de conserver l’institution comme une subsidiaire de la Banque de Maurice afin qu’elle puisse soutenir les entreprises systémiques et viables touchées par la pandémie et créer de la richesse pour les générations à venir. C’est en couverture de Business Magazine, ce mercredi 21 juillet, un numéro accompagné du magazine Lifestyle, disponible aux points de vente habituels et à consulter en version numérique dans l'espace Kiosk de business-magazine.mu : https://www.business-magazine.mu/

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x