Examens de rattrapage GCE O/A Levels: les inscriptions jugées prématurées

Avec le soutien de
[Photo d'illustration]

[Photo d'illustration]

Comme communiqué par le Mauritius Examinations Syndicate (MES), l’inscription en ligne pour les examens de Cambridge GCE O/A Levels, prévus en octobre et novembre pour les candidats se faisant examiner au niveau privé, a débuté depuis le 12 juillet et prendra fin le mercredi 21 juillet. Ces épreuves peuvent également être considérées comme des examens de rattrapage pour les élèves, qui ont échoué dans certains sujets de leurs derniers examens. Si tel est le cas, des acteurs du milieu expliquent que le MES s’y prend trop tôt pour les enregistrements. 

Hassam Sakibe Coowar n’est pas d’accord avec la façon de procéder du MES. Ce recteur du Mauricia Institute, établissement privé, affirme que l’exercice d’enregistrement de cette année est prématuré. «Le MES demande aux élèves de s’inscrire pour les examens de rattrapage avant qu’ils n’aient reçu leurs résultats», constate-t-il. «Cela ne s’était jamais produit avant. On pousse les élèves à refaire une année et à reprendre part aux examens en 2022.» 

Sooryadanand Meetooa, président de l’Education Officers Union, est du même avis. «Beaucoup d’élèves au fort potentiel (high flyers) prennent part à ces examens, qui se déroulent normalement en mai/juin afin de se préparer pour leurs derniers examens en fin d’année. Mais il y a également les candidats qui souhaitent reprendre part aux examens afin d’améliorer leurs résultats. Pour cette catégorie d’élèves, ces examens constituent une opportunité de rattrapage.» Donc, selon ce syndicaliste, il serait préférable d’étendre le délai et de permettre aux élèves de s’inscrire une ou deux semaines après les résultats. Sollicitée pour une réaction, la directrice du MES, Brenda Thanacoody-Soborun, n’a pu être jointe.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x