Komiko Art Club: fermeture définitive de la salle à Bagatelle

Avec le soutien de
L’express et Karavann Productions s’étaient associés en 2018 pour une série de sketches intitulés « Kenny et Rosie » en marge de la Coupe du Monde 2018.

L’express et Karavann Productions s’étaient associés en 2018 pour une série de sketches intitulés « Kenny et Rosie » en marge de la Coupe du Monde 2018.

Victime du Covid-19 et de l’interdiction prolongée de rassemblements. La troupe des Komiko annonce qu’elle quitte définitivement la salle de Bagatelle Mall. Le Komiko Comedy Art Club c’est fini, après avoir ri contre vents et marées depuis 2018.

En comptant les impayés depuis le premier confinement, suivi de la fermeture de la salle à cause du second – qui n’est pas encore terminé pour les activités culturelles de masse – c’en est trop pour les Komiko. «On est déjà fermé depuis mars 2021. Mais-là ce n’est plus possible de continuer», explique Miselaine Duval du Canada où elle est actuellement en convalescence.

Avant d’en arriver à cette décision radicale, la comédienne, auteure, metteuse en scène et cheffe d’entreprise de Karavann Productions, la société qui gère la troupe des Komiko, affirme : «Nous avons tout essayé. Nous avons frappé aux portes pendant ces derniers mois. Mais cela n’a pas été possible. Chacun a ses propres contraintes.»

Dettes par millions

Parmi ceux vers qui les Komiko se sont tournés : le ministère des Arts et du Patrimoine culturel. Un représentant des Komiko, Wesley Duval, a aussi participé à l’une des deux rencontres avec les artistes organisées dans le cadre des consultations pré-budgétaires. «Le ministère des Arts nous a dit qu’en dehors de faire un film de 10 minutes contre un cachet de Rs 75 000, il ne peut pas faire plus.» Ce qui signifie que ce ministère ne peut pas aller au-delà de ce qui est prévu dans le Covid-19 Support Plan 2021, qui a un budget total de Rs 9 millions.

Les dettes des Komiko accumulées depuis le premier confinement sont maintenant de plusieurs millions. En comptant le loyer impayé pour la salle à Bagatelle, pour les six mois durant lesquels la troupe n’est pas montée sur scène, en 2020, plus le deuxième confinement. Ascencia – la société qui gère Bagatelle Mall – «nous a beaucoup soutenus, mais là, ils ne peuvent plus», confie Miselaine Duval.

Ce qui la rend plus «triste», c’est qu’«on n’a pas tenu compte de tous les efforts de Komiko pour faire vivre le théâtre privé. Ce n’était pas du luxe». Pour y arriver, la troupe a fait des films, «nous avons cherché des moyens pour que les comédiens puissent exister de manière professionnelle. En vivant de leur art, de leur métier». Sauf que le troisième film, Heritaz, est sorti début février 2020. Les projections se sont arrêtées avec le confinement en mars. Cette pandémie «nous fait reculer dans notre secteur», se désole Miselaine Duval. Mais la battante ne baisse pas les bras. «Nous allons continuer notre route. Nous allons nous réinventer.»

L’express et Karavann Productions s’étaient associés en 2018 pour une série de sketches intitulés «Kenny et Rosie» en marge de la Coupe du Monde 2018. Nous les republions ici en souhaitant bon vent à la troupe Komiko.

 
Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x