Virus: la Colombie dépasse le nombre des 100 000 morts

Avec le soutien de
En Colombie, des proches de victimes du coronavirus dispersent leurs cendres dans un trou avant d'y planter un arbre dans la réserve naturelle de Paramo de Guerrero, près de Bogota, le 21 juin 2021 afp.com - Raul ARBOLEDA

  En Colombie, des proches de victimes du coronavirus dispersent leurs cendres dans un trou avant d'y planter un arbre dans la réserve naturelle de Paramo de Guerrero, près de Bogota, le 21 juin 2021 afp.com - Raul ARBOLEDA  

La Colombie a dépassé lundi le nombre des 100 000 morts liés à l'épidémie de coronavirus, et a enregistré un nouveau record de décès en 24 heures (600 morts), après des semaines de manifestations, a indiqué le ministère de la Santé.

Au moins une personne est morte lundi à Bogota lors d'une nouvelle journée de manifestations et de confrontations avec la police, a indiqué cette dernière, portant le bilan à plus de 60 morts.

Depuis la fin avril ces manifestations ont rassemblé des milliers de personnes dans les rues qui protestent contre le gouvernement du président conservateur Ivan Duque, contribuant à aggraver l'épidémie de Covid-19 dans ce mays ce pays de 50 millions d'habitants. Depuis le début de l'épidémie, la Colombie a enregistré 100 582 morts, dont 648 au cours des dernières 24 heures, a précisé le ministère.

Proportionnellement à sa population, la Colombie est le quatrième pays déplorant le plus de décès dus à la pandémie en Amérique latine et dans les Caraïbes, et le sixième avec le plus d'infections, selon un décompte de l'AFP.

«Plus de 10 000 morts auraient pu être évitées si nous n'avions pas eu ces rassemblements au cours des six ou sept dernières semaines», a affirmé le président colombien, Ivan Duque, dans une déclaration publique.

Les autorités sanitaires avaient identifié début avril un regain de l'épidémie, et des mesures de restriction comme un couvre-feu nocturne avaient été décidées dans les principales villes.

Mais depuis le 28 avril, les manifestations de milliers de Colombiens se sont multipliées, attisées par une forte répression policière, même si le gouvernement a abandonné une hausse d'impôt controversée.

Des foyers de constation subistent encore aujourd'hui à Bogota et à Cali, troisième ville du pays.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x