Euro: Mats Hummels, triste retour

Avec le soutien de
La réaction du défenseur allemand Mats Hummels, après avoir marqué contre son camp, lors du match (groupe F) de l’Euro 2020 contre la France, le 15 juin 2021 à Munich.

La réaction du défenseur allemand Mats Hummels, après avoir marqué contre son camp, lors du match (groupe F) de l’Euro 2020 contre la France, le 15 juin 2021 à Munich.

Malheureux Mats Hummels! Pour son retour dans un grand tournoi après trois ans d'éclipse, le défenseur central a donné la victoire à la France (1-0) en marquant contre son camp, et n'est pas non plus parvenu à être le joueur leader qu'il ambitionne de devenir durant cet Euro.

En 2014, il avait également été l'unique buteur du match contre les Bleus en quart de finale du Mondial au Brésil, mais sa tête avait alors donné la qualification à la Mannschaft, qui filait vers le titre mondial.

Mardi à Munich, il n'a certes pas démérité dans son duel contre Kylian Mbappé: plusieurs fois, malgré ses 32 ans, il a réussi à contenir ou à contrer le jeune prodige français. Mais c'est sous la pression du Parisien qu'il a trompé involontairement son gardien Manuel Neuer, à la 20e minute.

Et il a donné du grain moudre un peu plus tard à ceux qui lui reprochent d'être trop lent, en se faisant littéralement enrhumer par Mbappé à 30 mètres du but (36e), heureusement pour l'Allemagne sans conséquence.

A la 78e minute, l'arbitre a même porté son sifflet à la bouche pour siffler un pénalty contre lui lorsqu'il a taclé le Français par derrière dans la surface, mais il s'est ravisé, provoquant la colère du joueur de 22 ans.

Rappelé in extremis

Offensivement, ses montées sur coups francs et sur corners n'ont rien donné, sinon une tête au dessus du but de Lloris à la 4e minute. Et face au quadrillage efficace du milieu des Bleus, il n'a délivré aucune de ces passes de 40 m avec lesquelles il parvient souvent à lancer les attaques avec son club de Dortmund.

Rappelé in extremis par Joachim Löw en sélection après avoir été écarté dans la foulée de la débâcle au Mondial-2018, cette figure emblématique de l'Allemagne triomphante des années 2010 se doit pourtant dans ce tournoi de donner beaucoup plus.

Et de montrer la voie aux plus jeunes: c'est pour cela qu'il a été convoqué. Pour prendre le commandement d'une défense qui a beaucoup souffert cette saison, avec 20 buts encaissés en 13 matches, dont un humiliant 6-0 en Espagne en novembre et une défaite en mars à domicile 2-1 contre la peu redoutable Macédoine du Nord, en qualifications pour le Mondial-2022.

Porte-parole et meneur

Lui-même se sent investi d'une mission: «Je voudrais être un porte-parole et un meneur, dit-il, être encore un peu plus présent lorsque les choses ne vont pas bien sur le terrain, plutôt que de se cacher. Dans un tournoi, il est aussi important de surmonter les mauvais moments».

Dans l'ambiance de l'arène munichoise, que les supporters français ont transformé en «stade de France», il était pourtant bien difficile d'entendre la voix de l'élégant joueur de Dortmund, pierre angulaire cette saison de la défense du Borussia, qui a terminé la saison en boulet de canon, avec une victoire en coupe d'Allemagne et une qualification à l'arraché pour la Ligue des champions.

«L'accident» est arrivé à la 20e minute: à la suite d'une série d'imprécisions défensives des Allemands, Lucas Hernandez a adressé un centre puissant de la gauche. Hummels couvrait bien Mbappé, mais le ballon a malencontreusement rebondi sur son tibia: le «tir» a trompé Manuel Neuer. L'unique but du match, synonyme d'une défaite qui place désormais l'Allemagne dans une position délicate dans ce groupe de la mort, où il faudra encore affronter le Portugal, champion d'Europe en titre vainqueur 3-0 de la Hongrie, et la Hongrie au dernier match.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x