Baie-du-Tombeau: trois ouvriers bangladais manquent à l’appel

Avec le soutien de
La disparition de ces étrangers a été signalée au poste de police de Baie-du-Tombeau, lundi 14 juin.

La disparition de ces étrangers a été signalée au poste de police de Baie-du-Tombeau, lundi 14 juin.

Alors que Xavier Duval pose sa PNQ sur les personnes manquantes, trois disparitions ont été rapportées au poste de police de Baie-du-Tombeau lundi 14 juin.

Il s’agit de trois ouvriers bangladais, dont le permis de travail est toujours valide. L’un d’eux travaille pour une usine de Baie-du-Tombeau et les deux autres pour une autre entreprise. Ils résidaient dans des dortoirs de ce village côtier.

Dans un premier cas, un directeur de 59 ans et habitant Roche-Bois a signalé la disparition d’un de ses machinistes. Ce dernier, un homme de 31 ans, de nationalité bangladaise, est parti depuis le 6 juin.

Dans le deuxième cas ce sont deux autres ouvriers qui manquent à l’appel. C’est un directeur de 56 ans et habitant Baie-du-Tombeau qui en a fait état de cette affaire à la police lundi. Les deux fugitifs sont un machiniste de 35 ans et un opérateur de 31 ans.

Les signalements de ces trois fugitifs ont été communiqués à la police. Ils ont activement recherchés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x