Euro: Cristiano Ronaldo vante le «potentiel énorme» du Portugal

Avec le soutien de

Cristiano Ronaldo a vanté le «potentiel énorme» d'une équipe du Portugal «plus jeune» que celle qui a remporté l'Euro-2016, mais qui devra être soumise au test de la compétition pour pouvoir s'y comparer, a-t-il déclaré lundi à la veille de son entrée en lice à l'Euro, face à la Hongrie à Budapest.

De son côté, l'attaquant Adam Szalai a lui estimé que la Hongrie sera confrontée à «une équipe portugaise beaucoup plus forte qu'à l'Euro-2016».

Voici les principaux points des conférences de presse du Portugal et de la Hongrie.

Retour du public dans un stade comble

Cristiano Ronaldo (attaquant et capitaine du Portugal): «C'est parfait. Je pense que tous les stades devraient être combles. Mais malheureusement ce n'est pas à nous les joueurs de décider. Nous savons que le contexte de pandémie cause beaucoup de contraintes mais nous, en tant que joueurs, et moi en particulier, on adore voir les stades pleins et j'aimerais que les stades soient toujours pleins.»

Adam Szalai (attaquant et capitaine de la Hongrie): «J'ai un super souvenir de l'atmosphère du match contre l'Uruguay (à l'occasion de l'inauguration de la Puskas Arena en 2019, ndlr). C'est un de mes meilleurs souvenirs.»

Le Covid et le forfait de Joao Cancelo

Cristiano Ronaldo: «Je ne pense pas que ce soit un facteur important. C'est dommage que Joao ait été testé positif mais ce que je vois parmi l'effectif c'est que les joueurs sont tranquilles. On ne parle même pas du Covid. (...) Malheureusement, il faut savoir vivre avec une situation qui est mauvaise mais, d'après moi, l'équipe est concentrée sur le match. (...) Tout le reste, ce qui vient de l'extérieur, ça n'ébranle pas cette sélection.»

 Le record du premier footballeur à jouer dans cinq Euros différents

Cristiano Ronaldo: «Ce n'est pas un record qui me rende effusif. C'est un bon record, mais pour moi le meilleur record serait gagner l'Euro deux fois de suite. Ce que je désire le plus c'est que nous puissions entrer en lice avec le pied droit demain, et gagner le premier match car nous savons que c'est crucial dans ces compétitions.»

Les chances du Portugal

Fernando Santos (sélectionneur du Portugal): «Le Portugal arrive ici de la même façon que nous avons abordé l'Euro-2016, avec la confiance et la conviction que nous pouvions atteindre la victoire. Nous y sommes parvenus et nous arrivons ici avec la même conviction.»

Cristiano Ronaldo: «L'équipe est prête sur les plans physique et émotionnel pour faire un grand tournoi. (...) Je suis sûr que nous allons faire un bon Euro.»

Les forces de l'adversaire

Cristiano Ronaldo: «Nous savons que nous allons jouer contre une bonne équipe, une équipe organisée qui aura le public de son côté.»

Fernando Santos: «J'ai étudié avec attention l'équipe de Hongrie pour détecter ses qualités, qui sont nombreuses. (...) Nous devrons être à notre meilleur niveau. (...) Mais si la Hongrie parvenait à être plus forte que nous en organisation, en concentration et en passion, alors oui nous aurons des difficultés. (...) La qualité ne suffit pas.»

Marco Rossi (sélectionneur de la Hongrie): «Ils sont tous énormément talentueux (...) même leurs remplaçants sont forts. Ils sont si bons que je serais volontiers leur magasinier ou leur chauffeur.»

Les comparaisons avec l'Euro-2016

Cristiano Ronaldo: «Ce n'est évidemment pas la même équipe qu'en 2016. Je vois une équipe plus jeune, avec un potentiel énorme, mais seule la compétition nous dira si nous sommes meilleurs ou moins bons qu'en 2016. A titre personnel, évidemment je ne suis pas le même joueur que j'étais il y a 18, 10 ou 5 ans. L'intelligence d'un joueur de football consiste à savoir s'adapter à une réalité différente, à un jeu qui a changé. Nos capacités sont différentes, la maturité et l'expérience aussi.»

Adam Szalai (attaquant et capitaine de la Hongrie): «Nous avons fait un bon début à l'Euro-2016 lors de notre premier match face à l'Autriche (victoire 2-0), donc nous savons à quel point le match d'ouverture est important. Mais nous sommes bien du groupe dans quel groupe nous sommes et de la puissance de nos adversaires. Nous sommes déterminés à faire un bon départ. (...) Nous devrons jouer avec bravoure, car nous serons face à une équipe portugaise beaucoup plus forte qu'à l'Euro-2016.»

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x