Euro: l'Espagnol Llorente probable «faux positif», Busquets maintenu dans la liste

Avec le soutien de

Le ciel s'éclaircit pour l'Espagne qui devrait pouvoir débuter l'Euro contre la Suède lundi avec son défenseur Diego Llorente, finalement testé négatif au Covid-19, après un premier test positif, et maintient dans sa liste son capitaine Sergio Busquets, contaminé par le virus mais asymptomatique.

«Les tests PCR de confirmation effectués le mercredi 9 juin» sur Diego Llorente «ont donné un résultat négatif». «La contre-analyse (...) a confirmé ces dernières heures le résultat», a annoncé jeudi la Fédération espagnole (RFEF), qui soupçonne donc que le test de mardi était un «faux positif».

Le défenseur du club anglais de Leeds était le deuxième cas positif au sein de l'équipe après la contamination du capitaine Sergio Busquets, annoncée dimanche soir.

Diego Llorente avait donc été placé à l'isolement mais l'annonce de ce test négatif pourrait signer son retour dans l'équipe qui doit disputer son premier match de l'Euro lundi à Séville contre la Suède.

«Le joueur sera de nouveau soumis à des tests PCR jeudi et vendredi. Si le résultat négatif est confirmé, Diego Llorente rejoindra l'entraînement (..) vendredi après-midi», ajoute la RFEF dans son communiqué.

«Encore du temps» avant la liste finale

L'entraîneur de la "Roja" Luis Enrique a par ailleurs affirmé lors d'une conférence de presse qu'il allait «attendre» jusqu'au bout un retour de son capitaine Sergio Busquets.

«Je vais l'attendre, il a un avantage puisqu'il a été le premier (à être contaminé), il nous reste encore du temps» avant le premier match de la compétition «mais Busquets sera évidemment dans la liste», veut croire Enrique.

Busquets, qui est en quarantaine, «se sent très bien, il est asymptomatique, il a son travail à faire, il est en contact avec le staff, avec les joueurs, il est motivé. Je n'y connais rien mais on dit que quand tu es asymptomatique, c'est que tu as une faible charge virale», a assuré l'entraîneur.

La contamination de Busquets a «surpris» la sélection, de l'aveu même du coach, qui a expliqué avoir «respecté tous les protocoles établis, et même de façon plus stricte encore que ce que réclame l'UEFA».

Quant à Diego Llorente, Luis Enrique a dit vouloir «attendre qu'il soit confirmé» qu'il s'agit «d'un faux positif».

Outre Llorente et Busquets, les autres joueurs de la Roja ont été de nouveau testés et les résultats des tests PCR sont tous négatifs, selon un communiqué de la sélection publié jeudi en début d'après-midi.

L'annonce des tests positifs de Busquets et de Llorente a amené le gouvernement espagnol à décider de vacciner en urgence la sélection espagnole avant que ne commence l'Euro. 

Le ministère de la Culture et des Sports a indiqué jeudi à l'AFP que les joueurs seraient vaccinés vendredi par l'armée à partir de 10H00 (08H00 GMT).

La "Roja" a décidé pour sa part d'ajouter mercredi 11 réservistes à son effectif au cas où le nombre de contaminations augmenterait.

Les règlements de l'Euro prévoient qu'un match peut se tenir si les sélectionneurs, qui ont pu convoquer jusqu'à 26 joueurs pour le tournoi, disposent «d'au moins treize joueurs (valides), y compris un gardien».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x