Vijay Daby s’oppose à l’installation de mains courantes sur sa propriété privée

Avec le soutien de

Il dit ne pas pouvoir accéder à son terrain à cause des mains-courantes placées par le Conseil de district de Moka et il a dans cette foulée, fait servir une mise en demeure par le biais de son avoué Me Vashish Bhugoo, le vendredi 4 juin pour réclamer la levée de ces barrières de même que des dommages de Rs 500 000.  .

Vijay Dayaram Daby, habitant de Montagne-Ory à Moka, explique dans le document qu’il a hérité d’une portion de terrain de 2 110.44m2 à la place Côte d’Or, Moka. «Or, depuis 2020, des mains-courantes ont été placées sur le côté de la portion de terrain longeant la voie de Camp Auguste avec pour résultat final que je ne peux plus avoir accès par la voie de Camp Auguste», explique le plaignant dans sa mise en demeure.

Il ajoute que ladite barrière a été placée sans son autorisation niant ainsi ses droits de propriété. Il explique qu’il ne peut même pas procéder à une division d’héritage sur ladite portion de terrain.

«On a porté plainte aux autorités concernées mais rien n’a été fait et le Conseil a même goudronné la voie sur Auguste Lane sans assurer un système de drainage approprié avec pour conséquences que des eaux usées débordent régulièrement sur la propriété», poursuit-il.

Pour tous ces inconvénients, Vijay Dayaram Daby réclame des dommages de Rs 500 000 et demande la levée des mains-courantes afin qu’il puisse se rendre à Camp Auguste Lane, Moka. Au cas échéant, il promet de déposer une plainte en justice.

Nous avons tenté d’avoir la version du Conseil de district de Moka qui nous informe ne pas être au courant du document servi.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x