Journée mondiale de l’Environnement: le changement climatique et la COP26 en vue

Avec le soutien de
Les deux confinements ont permis à la végétation de se régénérer et aux Mauriciens d’avoir de plus en plus la main verte.

Les deux confinements ont permis à la végétation de se régénérer et aux Mauriciens d’avoir de plus en plus la main verte.

Nous savons que la crise sanitaire a eu des effets néfastes sur l’économie et des effets positifs sur l’environnement. La nature qui se régénère, plages moins polluées et rues moins brumeuses car moins envahies de véhicules. Toutefois, le changement climatique est une réalité, et ce samedi, c’est la Journée mondiale de l’Environnement.

Les deux mois de confinement en 2020, souligne le National Environment Laboratory, ont entraîné une baisse de 52 % des particules en suspension dans l’air et une baisse de 78,5 % du dioxyde d’azote comparé à 2019. Une source au ministère de tutelle indique que nos émissions de gaz à effet de serre auraient également baissé. Maurice, en confinement partiel depuis mars dernier a ces cinq dernières années dépensé quelque Rs 6 milliards pour les mesures d’adaptation et d’atténuation du changement climatique. Rs 2 milliards ont été déboursées du National Environment Fund pour la réhabilitation des zones côtières, la gestion des déchets et les inondations.

D’ailleurs, en marge de la COP26, le ministère a mené des consultations concernant le Nationally Determined Contribution (NDC) à savoir les engagements de Maurice lors de la COP26 à Glasgow en novembre prochain. La conférence a été renvoyée d’une année soit en 2021. Maurice qui souhaite que les pays membres s’engagent pour ratifier l’accord de Paris qui remonte à cinq ans communiquera sa position sur la réduction des gaz à effet de serre d’ici 2030. D’autant que le pays recherche 5,5 milliards de dollars, pour être accompagné dans cette démarche et pouvoir respecter ses propres engagements. 2020 ayant été l’année la plus chaude et une hausse de température de 1,5 degré au niveau planétaire est à prévoir d’ici 2024.

Maurice a à plusieurs reprises demandé que l’accès au Green Climate Fund and Adaptation Fund, soit moins contraignant, 2021 marquant le début des premières phases de l’entrée en vigueur de l’accord de Paris.

La «Restoration de l’Écosystème» est le thème choisi par Maurice cette année. Pour le lancement de l’United Nations Decade on Ecosystem Restoration 2021-2030, un parcours de santé de 600 mètres sera inauguré à La Citadelle. Facilités sportives et gym en plein air seront au programme. Des arbres seront également plantés sur le flan de la région. Et pour l’occasion Larsen & Toubro prévoit de planter 200 arbres à Quatre-Bornes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x