Bilan financier au 31 mars 2021: le groupe Rogers annonce des pertes conséquentes

Avec le soutien de
Le groupe a accumulé des pertes de Rs 680 millions au 31 mars 2021.

Le groupe a accumulé des pertes de Rs 680 millions au 31 mars 2021.

Il est pratiquement impossible au groupe Rogers de rattraper d’ici le 30 juin 2021 l’écart de Rs 2,1 Mds entre les revenus obtenus pour les neuf mois se terminant au 31 mars 2020 qui se chiffraient à Rs 7,7 Mds et ceux de la période correspondante en 2021 de l’ordre de Rs 5,7 Mds. Et encore moins de présenter un bilan équilibré entre ces deux périodes. 

Commentant la performance du groupe au 31 mars 2021 dans un rapport déposé à la Stock Exchange of Mauritius, le 28 mai, la direction de Rogers avoue son incapacité à présenter aux détenteurs de ses quelque 252 millions actions, un bilan qui ne sera pas ponctuée par des pertes considérables. Les signes d’une situation inévitable sont déjà palpables car à la fin des neuf mois se terminant au 31 mars, le groupe a accumulé des pertes de Rs 680 millions alors qu’à pareille époque en 2020, le bilan affichait une performance positive de Rs 174 millions avant le calcul de ses obligations fiscales. 

Le tourisme assomme 

À l’origine de cette situation inédite, le revers que la pandémie de Covid-19 a fait subir au segment touristique du groupe chargé de l’organisation du séjour de touristes dans l’île. Les données pour le trimestre se terminant au 31 mars parlent d’elles-mêmes. 74,2 % de pertes : tel est le bilan des opérations du groupe Rogers dans ce segment. Les revenus sont passés de Rs 897 millions en 2020 à Rs 231 millions en 2021 soit une baisse de Rs 666 millions. 

Les revenus de ce segment incluant les activités de loisirs pour rendre le séjour des touristes des plus agréables sont passés de Rs 785 millions en 2020 à Rs 165 millions, soit une baisse de Rs 620 millions (79 %). Lorsque l’examen de cette performance est calculé sur une période de neuf mois se terminant au 31 mars, il ressort que les revenus sont passés de Rs 3,1 Mds en 2020 à seulement Rs 717 millions en 2021, soit une baisse de Rs 2,4 Mds (76,8 %). 

Une autre donnée qui permet de mieux comprendre la situation financière du groupe se situe au niveau des revenus après impôts. La situation pour le segment réceptif du groupe est passée d’un profit de Rs 92 millions en 2020 à une perte de Rs 379 millions en 2021. Alors que la situation des autres secteurs d’activité du groupe est différente : d’une perte de Rs 70 millions en 2020, le segment Fintech ramène Rs 86 millions de profits avant impôt. Les pertes de Rs 6 millions enregistrées par le segment Logistique a laissé la place à des profits de Rs 33 millions. Le segment immobilier n’est pas en reste. Les Rs 56 millions recueillis en 2021 ont fait oublier les pertes de Rs 121 millions enregistrées en 2020.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x