Paul Bérenger note une forte réticence envers les vaccins chinois et russe

Avec le soutien de

Le leader du MMM, Paul Bérenger, constante qu’il existe à Maurice une forte réticence envers les vaccins Sinophram et Spoutnik produits respectivement par la Chine et la Russie. 

Il parlait lors de la conférence de presse hebdomadaire de l’entente de l’opposition composée du Mouvement Militant Mauricien (MMM), du Parti Mauricien Social-Démocrate, du Reform Party et de Nando Bodha. C’était à l’hôtel Suffren ce samedi 29 mai 2021. 

C’est Paul Bérenger, leader du MMM, qui a donné le coup d’envoi avec la crise sanitaire qui remet en question les plans du gouvernement. Notamment par rapport à l’ouverture des frontières, ou l’ouverture dépendant de l’immunité collective. «Le ministre de la Santé est venu dire le contraire de ce qui avait été annoncé auparavant. Un exemple c’est que la réouverture d’ici le mois d’août est en suspend à cause du fait que Maurice n’a pas atteint 60% à 70% de vaccinés».

Selon Paul Berenger,  nous ne savons pas quelle quantité de vaccins on aura et combien vont accepter de se vacciner. D’autant plus que l’efficacité des vaccins est remise en question face aux variants du virus. Une chose est sûre il y a une réticence d’une bonne partie de la population avec les vaccins Sinopharm, qui est chinois et le Spoutnik qui est un vaccin russe. 

Le leader du MMM constate qu’il y a beaucoup de préjugés sur ces deux vaccins. C’est l’incertitude totale au sujet de la réouverture du secteur touristique. 

Paul Bérenger a évoqué la situation sanitaire aux Seychelles et à Singapour par rapport à l’incertitude des campagnes de vaccinations. Avant de lancer un appel aux Mauriciens d’aller néanmoins se faire vaccinés. 
Autre point, concerne l’économie mauricienne à deux semaines de la présentation du budget. Paul Bérenger ne souhaite pas un deuxième downgrading de Moody’s avec les fonds transférés de la Banque de Maurice à la Mauritius Investment Corporation. Il évoque le dernier rapport de la Banque Mondiale sur la situation économique et les critiques émises contre la gestion de l’économie. 

Nando Bodha député indépendant, a aussi pris la parole pour évoquer la rentrée scolaire qui pourrait être compromise du préscolaire au secondaire avec l’extension de la phase deux du déconfinement due aux récents cas de la Covid-19. «Je souhaite savoir quelles sont les dates de la rentrée, les dispositions dans les établissements et aussi des réponses aux questions des élèves, des parents et enseignants».

Nando Bodha voudrait aussi savoir quel est le plan B du ministère de l’Éducation avec la rentrée prévue le 14 juin et aussi l’online teaching qui a été un échec jusqu’à l’heure.

Roshi Bhadain du Reform Party a salué la position du gouvernement par rapport aux opérations de la Western Union qui va pouvoir opérer dans les prochains jours pour des transactions. Avant d’aborder le projet du Metro Express, qui verra une extension de Rose-Hill Central jusqu’au Réduit. 

Selon Roshi Bhadain, le ministre de tutelle, Alan Ganoo, a donné des informations au parlement qui sont insuffisantes ou pas explicites. 

«Tout projet Government To Government doit avoir un rapport de due diligence avant même l'allocation des contrats. Arrete embete dimoune bizin suive la loi», a réitéré le leader du Reform Party. Avant de lancer une sévère mise en garde au ministre des Finances de ne pas prendre Rs 80 milliards de la banque de Maurice pour injecter dans le budget. 

Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, est lui revenu sur sa Private Notice Question sur les amendements a l’ICT Act sur la consultation paper. «Ce Consultation Paper de l’ICTA a été désavoué par le gouvernement et voué à la poubelle. J’étais surpris de la nature de la réponse du Premier ministre. C’est inconcevable de voir que ce document touche le droit fondamental des Mauriciens, soit la section 12 de la Constitution et le bureau du PM n’est pas au courant. Le nombre de ministères, de portefeuilles et de responsabilités tombe sous Pravind Jugnauth. Li accapare autant de responsabilités», souligne Xavier Luc Duval. Ce dernier souligne que les commentaires de Facebook au sujet du filtrage des réseaux sociaux ont été très critiques. Il demande le remplacement du board.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x