Cas positifs dans des établissements scolaires: le virus de la peur

Avec le soutien de

Le stress était à son comble dans plusieurs établissements la semaine dernière. Pour cause, des cas positifs ont été détectés parmi le personnel et les élèves. Mardi dernier, un cas positif a été enregistré à l’université de Maurice. Il s’agissait d’un membre du personnel administratif habitant Vacoas et affecté à la services section. Une autre employée de l’université a également été contaminée. Fort heureusement, les étudiants n’ont pas été en contact avec le personnel vu qu’ils suivent actuellement des cours en ligne. Toutefois, les campus de Réduit et d’Ébène sont fermés jusqu’à mercredi.

Par ailleurs, une élève du collège d’État Maurice Curé s’est rendue aux examens du School Certificate lundi dernier alors qu’elle a été testée positive le lendemain. Toutefois, sa tante avait fait une demande pour qu’elle soit isolée pour l’épreuve, vu qu’ils avaient appris la veille que son père avait été testé positif. Les employés de l’établissement ont été conduits en quarantaine. Au collège G.M.D Atchia à Port-Louis, c’est un planton qui a été testé positif au Covid-19, mercredi. Cet habitant de Vallée-Pitot a été en contact avec l’assistant coordinator du Mauritius Examination Syndicate testé positif le weekend dernier. Un dépistage a également eu lieu au ministère de l’Éducation à la MITD House à Phoenix.

Comment les élèves de ces établissements vivent-ils la situation ? Ils le décrivent tous en un mot: crainte. Meerna (prénom modifié), élève au collège Maurice Curé, a appris qu’une fille de son collège a été testée positive à travers les médias. Même si elles ne sont pas dans la même classe, elle ne se sent pas rassurée. «Comme le disent souvent les autorités, le virus ne cesse de circuler. Même si je ne côtoie pas cette fille, elle a bien pu le transmettre à un membre du personnel et à des gens que je côtoie», confie-telle. L’adolescente, qui dit avoir une santé fragile, craint de reprendre le chemin de l’école.

Une élève du collège G.M.D Atchia a souhaité également se confier dans l’anonymat. «Je suis plutôt rassurée que je ne me rends pas à l’école actuellement, vu que je n’ai pas d’examen. Tout compte fait, le ministère a pris une bonne décision d’annuler les examens internes.» Elle n’a pas été en contact avec la personne contaminée, ni n’habite à Vallée-Pitot comme cette dernière, mais elle a tout de même peur d’un risque de contamination. «J’ai également peur pour les filles qui prennent part aux examens actuellement. J’espère qu’elles prennent toutes les précautions qu’il faut.»

À l’université de Maurice, les étudiants ont plutôt peur… pour leur avenir. «Bien sûr, il y a eu une panique lorsque nous avons appris le premier cas», confie Daveen Persand. «Mais les étudiants ne sont pas vraiment en contact avec le personnel administratif.» Les étudiants de fin d’année s’inquiètent plutôt pour leur performance. Vu que les campus sont fermés jusqu’à mercredi, ils n’ont pas accès aux facilités mises à disposition par l’université. «Là-bas nous avons la bibliothèque et les laboratoires, entre autres. Pour certains de nos travaux, nous avons besoin d’être sur place», nous explique l’étudiant. «Ceux qui étudient la physique, par exemple, ont besoin d’utiliser les ordinateurs des campus qui ont le niveau de puissance requis.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x