Éducation: Vassoo Putchay siège sur quatre boards et touche Rs 5 360 par réunion

Avec le soutien de

Depuis plus d’un mois, le député Mahend Gungapersad veut obtenir des détails sur le chef de cabinet (Permanent Secretary – PS) du ministère de l’Éducation, Vassoo Putchay. La réponse lui a finalement été fournie mardi, au Parlement. Il semble également être satisfait de l’annonce de la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, qui considère retirer le PS du board de la Higher Education Commission (HEC).

Il y a un mois, il a voulu savoir si des fonctionnaires du ministère de l’Éducation siègent au sein de conseils d’administration. «None», avait répondu la ministre dans un premier temps, avant de se raviser et de dire qu’en effet, son PS fait partie de boards. Et répondant à une question du député travailliste de Grand-Baie–Poudre-d’Or mardi, la ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun a indiqué que le PS Vassoo Putchay siège sur le board de la HEC, celui de l’université de Maurice, de l’université de Technologie et de l’université des Mascareignes.

Dans un document déposé à la bibliothèque de l’Assemblée nationale, il est indiqué que Vassoo Putchay a été nommé membre de la HEC par le Premier ministre le 6 juillet 2020.

Il reçoit une allocation de Rs 2 000 pour chaque réunion. Pour les trois autres conseils d’administration, il a également été nommé par le Premier ministre mais sur recommandation de la ministre de l’Éducation. Pour chaque réunion, il touche une allocation de Rs 890 en sus de Rs 230 comme frais de transport. Ainsi, s’il n’est présent qu’à une seule réunion de ces quatre conseils d’administration, ses allocations totalisent Rs 5 360. Le document ne fournit pas de détails sur le nombre des réunions auxquelles il a participé.

Interrogé, Mahend Gungapersad explique qu’il ne s’intéressait pas aux allocations perçues par ce chef de cabinet, mais le fait qu’il siège comme membre de la HEC et des trois autres conseils d’administration. «La HEC, qui est un organisme de réglementation, a un droit de regard sur les trois autres universités. Il peut avoir des conflits d’intérêts dans des décisions. Ce n’est pas normal. C’est la raison pour laquelle j’insistais pour obtenir des informations à ce sujet depuis des semaines. Si la ministre a rendu publiques ses allocations tant mieux, mais moi c’est avec satisfaction que j’ai appris que la ministre reverra sa décision.»

En effet, si la ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun n’estime pas qu’il puisse avoir des conflits d’intérêts, elle est d’opinion qu’il est contre l’éthique que son PS siège sur ce conseil d’administration.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x