Espagne: le Barça trébuche à Levante, le faux-pas de trop

Avec le soutien de

Le FC Barcelone a été accroché 3-3 dans un nul spectaculaire à Levante mardi pour la 36e journée de Liga et a manqué une occasion peut-être décisive de prendre la tête du classement devant l'Atlético Madrid, qui reçoit la Real Sociedad mercredi (20h00 GMT).

Les Catalans ont pris les devants grâce à deux buts de Lionel Messi (26e) et de Pedri (34e), mais se sont ensuite écroulés en deux minutes sur le but de la tête de Gonzalo Melero (57e) puis la magnifique reprise de volée du gauche du capitaine José Luis Morales (59e)... avant le coup de fusil du droit d'Ousmane Dembélé (64e), réduite à néant par l'égalisation de Sergio Leon à la 83e.

Le faux-pas de trop ? Après avoir été accroché 0-0 par le leader, l'Atlético Madrid, samedi au Camp Nou, le Barça s'est effondré en deuxième période et a enchaîné avec un nul qui pourrait lui être fatal dans la course au titre mardi dans la région de Valence.

Six buts et des émotions en montagnes russes: après avoir survolé la première période et après avoir pris deux buts d'avance grâce à la classique combinaison Jordi Alba - Messi, puis grâce à Pedri, les Catalans ont sué à grosses gouttes avant de céder. 

Adieu à la Liga ? 

Des frayeurs évitables, car dès l'entame, le Barça a dominé la partie, multipliant les assauts par les côtés et les services en profondeur, à l'image des deux occasions manquées par le jeune milieu offensif de 18 ans Pedri à la 2e et à la 5e minute, trouvé à chaque fois par un Frenkie de Jong encore intenable mardi soir.

Mais le rideau blaugrana s'est effondré en deuxième période, à l'instar des deux premiers buts encaissés. D'abord sur une tête de Melero sur une faute d'inattention (57e), puis sur un une-deux spectaculaire conclu d'une reprise de volée du gauche par le capitaine José Luis Morales deux minutes plus tard (59e) après une sortie de balle complètement ratée des Blaugrana.

«En deuxième période, on a perdu énormément de ballons dangereux, on a baissé d'intensité. On a commis beaucoup trop d'erreurs. On n'a pas été attentifs. C'était facile pour eux de marquer. Encaisser trois buts en 45 minutes, ce n'est pas du niveau du Barça. C'est très décevant. Il est impossible de comprendre ce qu'il s'est passé», a déploré l'entraîneur Ronald Koeman en conférence de presse d'après-match.

Koeman, «affecté»

Avec le coup de fusil tiré du pied droit de Dembélé dans l'immédiat pour remettre le Barça devant, Ronald Koeman a cru tenir le bon bout... mais c'était sans compter sur le malicieux extérieur du droit glissé par le vétéran Sergio Leon pour tromper Marc-André ter Stegen une 3e fois en fin de match.

Pour son retour sur le banc de touche après ses deux matches de suspension passés dans les tribunes, Koeman a souffert: l'effondrement après la pause et les grimaces sur les visages de Messi, Piqué et consorts n'augurent rien de bon pour la fin de saison.

«Je suis affecté. On avait des attentes... On pointe toujours les entraîneurs du doigt, mais je comprends qu'après cette deuxième période, il y ait des interrogations», a convenu Koeman au sujet de son avenir, pointant qu'il sera désormais "très compliqué" d'aller chercher le titre.

Car ce nul, aussi spectaculaire soit-il, met probablement le Barça hors-jeu dans la course au sacre domestique, alors que l'Atlético, indétrônable depuis la 12e journée, reçoit la Real Sociedad mercredi soir (20h00 GMT) pour consolider sa 1re place, et que le Real Madrid, 3e avec 75 points, se déplace sur le terrain de Grenade jeudi (20h00 GMT) pour rester dans la bataille.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x