HSC: disparité des épreuves dans une matière

Avec le soutien de
[Photo d'illustration]

[Photo d'illustration]

Des candidats ayant opté pour la matière Design & Technology aux examens du Higher School Certificate (HSC) prendront part, mercredi, à l’épreuve théorique qui n’a pas pu avoir lieu le jeudi 28 avril, en raison des intempéries. Ils en ont été informés samedi par appel téléphonique du Mauritius Examinations Syndicate (MES). Toutefois, cette démarche ne touche qu’une partie des candidats : ceux en troisième année (repeaters) qui ont choisi de conserver leur note du projet réalisé à leur première tentative. En d’autres mots, il s’agit de candidats qui ne réalisent pas de nouveau projet à leur seconde tentative. 

Or, l’épreuve prévue le 12 mai est une épreuve théorique qui n’a rien à voir avec le projet. Dans les milieux concernés, l’on ne peut s’empêcher de déplorer cette inégalité. Sollicité, Yugeshwur Kisto, président de la Government Secondary School Teachers’ Union, estime que cette situation va créer trois catégories de candidats. «D’abord, il y a ceux qui en sont à leur première tentative. Ensuite, il y a des candidats qui font également leur seconde tentative, mais qui ont opté pour la réalisation d’un nouveau projet. Et finalement, ceux concernés par les examens de mercredi. Soit tout le monde prend part à cette épreuve, soit personne ne le fait», estime-t-il. 

Par ailleurs, il y aura une autre inégalité dans la mesure où les candidats concernés par cette épreuve devront prendre part à deux épreuves ce jour-là, Design & Technology le matin et une épreuve de mathématiques dans l’après-midi, alors que d’autres candidats seront appelés à prendre part à l’épreuve de mathématiques uniquement. Autre souci : cette épreuve d’une durée de trois heures se tiendra à partir de 8 heures au Mauritius Institute of Education (MIE) à Réduit. Or, certains candidats habitent loin de Réduit. «À quelle heure vont-ils devoir quitter leur maison pour arriver en salle d’examen à temps ?» se demande-t-on. Sollicitée hier après-midi, la directrice du MES est restée injoignable.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x