Accusée de meurtre: la Camerounaise a retrouvé sa liberté

Avec le soutien de

Anita Michelle Nguefack Espe Ropa arrêté mardi dernier par la CID de Goodlands a recomparu en cour de Mapou, ce jeudi 6 mai. Elle a été octroyée la liberté conditionnelle après avoir fourni une caution de Rs 250 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 1 million.

Cette Camerounaise de 36 ans était en détention car elle est soupçonnée d’avoir tué son époux, un Polonais de 49 ans. Elle clame la légitime défense après que Rafal Tomasz Ropa, avait été retrouvé sans vie sur les paliers. Cette mère de deux filles, avait retenu les services de Me Zakir Mohamed. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x