Une femme de 63 ans décède faute de pouvoir faire la dialyse

Avec le soutien de
(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration)

À Dynamo Lane à Tyack, un drame s’est abattu sur l’une des familles qui y habite. En effet, une patiente dialysée, qui a été positive au Covid-19 au début du mois, y a laissé la vie, en début de soirée, mercredi. La femme de 63 ans laisse derrière elle ses quatre enfants âgés entre 33 et 43 ans.

«Ma mère faisait la dialyse depuis environ quatre ans. Et tout se passait très bien pour elle. Mais quand elle est partie en quarantaine, les choses se sont gâtées. On ne lui a pas servi de la nourriture appropriée à sa condition. Idem à l’hôpital de Souillac. D’ailleurs, on a dû lui livrer de la nourriture qu’on préparait à la maison. Sans compter tout le stress qui y va avec», confie sa fille âgée de 33 ans.

Elle explique que durant le séjour en quarantaine à l’hôtel Tamassa, la sexagénaire a été testée négative au virus. Mais elle éprouvait des difficultés à faire sa dialyse. «Elle avait un abcès à la main. Zot tou pa koné kouma pik li. Le personnel soignant qui y était habitué n’était pas de service. Donc, au début d’avril, on a dû transférer ma mère à l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle pour la dialyse», relate la jeune femme.

Mais, le 3 avril, sa mère l’a informée qu’elle avait été testée positive au Covid-19. Quatorze jours plus tard, elle quitte l’établissement hospitalier après que son test est négatif. Ce jour-là encore, elle n’a pas pu faire sa dialyse. Durant les dix jours qui s’ensuivront, deux tentatives seront faites afin que la femme puisse se faire dialyser. En vain. Mardi, elle est transportée à l’hôpital de Rose-Belle. Le lendemain, vers 20 h 30, on informe la famille du décès de la sexagénaire.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x