Covid-19: des Mauriciens à Madagascar demandent 4 000 doses de vaccin

Avec le soutien de
[Photo d'illustration] © AFP

[Photo d'illustration] © AFP

Après que le président de la République malgache a donné son accord pour que les ambassades et diplomates importent des vaccins pour leurs ressortissants, des expatriés mauriciens ont envoyé une lettre au ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, lui demandant l’envoi de 4 000 doses de vaccin. Ravin Goonmeter et Sam Jodhun, résidents à Madagascar et administrateurs du groupe EXPATS MAURICE-MADAGASCAR sur Facebook, ont entamé cette démarche avec l’appui de plusieurs autres expatriés.

«Nous avons déjà eu plusieurs conversations avec l’ambassade de Maurice à Madagascar concernant la demande de vaccins», nous explique Ravin Goonmeter. «Nous avons fait un relevé pour savoir combien de ressortissants mauriciens sont basés à Madagascar et ses provinces après que le président de la République malgache a donné son accord pour l’importation de vaccins pour les ressortissants étrangers.»

L’ambassade a aussi entamé les démarches nécessaires pour demander des vaccins. Contactée, l’ambassadrice de Maurice à Madagascar, Françoise Labelle, déclare que la demande a en effet été soumise au ministère des Affaires étrangères. Elle concerne 4 000 doses, soit deux doses pour 2 000 résidents mauriciens.

«Le nombre de contaminés est hyper alarmant à Madagascar avec des centaines de cas positifs journaliers du Covid-19 (variant sud-africain). On ne compte plus les morts. Nous restons positifs, mais au rythme ravageur de cette pandémie, c’est malheureusement nous-mêmes qui risquons de passer en mode positif au Covid contre notre gré. Beaucoup d’entre nous avons été contaminés durant la première vague en juillet 2020 et on n’imagine même plus les dégâts si c’était à revivre pour rejoindre l’au-delà et laisser notre famille et nos proches ! (…) Nous avons malheureusement perdu quatre compatriotes et c’est déjà trop», peut-on lire dans la lettre des expatriés.

Situation intenable

Ces derniers expliquent que la situation est devenue intenable au Madagascar et que leur demande est urgente. «Il y a un manque de bouteilles d’oxygène, les producteurs d’oxygène médical ont eu des consignes pour alimenter les cliniques et hôpitaux en priorité», explique Ravin Goonmeter. «Les cliniques et hôpitaux sont remplis, des hôtels et écoles publiques apportent leur soutien pour des chambres supplémentaires. Mais les frontières sont fermées, les vols de rapatriement arrêtés ; les évacuations sanitaires sont difficiles et pas à la portée de tous.»

Même s’ils n’ont toujours pas obtenu de réponse, ces expatriés restent confiants que le gouvernement répondra favorablement à leur requête. Contacté pour savoir si des vaccins seront fournis à la diaspora, le ministère de la Santé est resté injoignable.

Publicité
Publicité

Le jeudi 31 mars, c’est Maneesh Gobin qui s’est chargé d’annoncer que le confinement sera prolongé jusqu’au 30 avril mais qu’il y aura une reprise partielle de certaines activités. Comment les Mauriciens vivent-ils cette situation sanitaire? Retrouvez tous nos articles dans ce dossier.


Le mardi 9 mars 2021 vers 21 heures, le Premier ministre a prononcé une allocution télévisée pour annoncer un confinement national du 10 au 25 mars. Une annonce qui rappelle celle de l’année dernière. Le 19 mars 2020, Pravind Jugnauth avait décrété un confinement national à partir du lendemain.  

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x