Move Por: de jeunes talents relayent le message contre la drogue de Blakkayo

Avec le soutien de

Qui n’a pas écouté l’album Soz Serye de Blakkayo sorti cette année ? De ceux qui l’ont écouté, certains en ont trouvé un titre favori et en ont fait des challenges et vidéos. Ces reprises n’ont pas laissé le chanteur Blakkayo indifférent et il en a profité, à travers sa page Facebook, pour encourager les Mauriciens à continuer à poster les vidéos des différentes reprises et challenges. Son message n’est pas tombé dans les oreilles de sourds.

Norah Julie, 17 ans: «Peu importe l’art, la route est longue… bizin manz ar li»

Elle n’a que 17 ans et séduit déjà. Cette habitante de Bambous qui a fait une reprise de la chanson Move Por de Blakkayo à la guitare accompagnée par sa petite soeur Axelle a été choquée mais heureuse de voir sa vidéo avoir un tel impact auprès des internautes. «C’est une bonne surprise car tout ce que je fais, je le fais avec le coeur et beaucoup d’amour», explique l’étudiante en School Certificate au collège Lorette de Quatre-Bornes. Elle confie qu’elle a toujours été passionnée de musique depuis son plus jeune âge mais n’oublie pas pour autant que l’éducation reste sa priorité. «Je suis en pleine période d’examens du School Certificate et comme je vois très grand, j’y mets beaucoup de coeur», nous confiait Norah Julie il y a deux semaines. 

Norah n’en est pas à sa première vidéo sur les réseaux et chanter c’est une affaire de famille. «J’ai décidé de publier cette vidéo car c’est une chanson avec des paroles très fortes et touchantes. À la maison, c’est une habitude de passer du temps ensemble à chanter», raconte Norah. Elle avoue que c’est assez difficile pour elle de définir qui sont ses chanteurs préférés. Mais elle admire beaucoup les artistes qui ont une belle plume comme Éric Triton et Blakkayo lui-même. Bien qu’elle ait commencé dans des chorales quand elle était encore une enfant, au fil des années Norah a pu se frayer son propre univers musical et encourage les jeunes à ne pas baisser les bras. «Mon message aux jeunes c’est de toujours croire en leurs rêves. C’est sûrement dur en ce moment vu la situation actuelle avec la pandémie mais il faut rester fort pour pouvoir s’en sortir. J’encourage tous les jeunes à mettre ce qu’ils aiment faire en pratique. Peu importe l’art. La route est longue certes mais bizin manz ar li comme on le dit si bien.»

Jefford Jordan Residu, 25 ans: «Cette vidéo c’est aussi pour sensibiliser»

Sa vidéo a été visionnée plus d’un millier de fois. Lui c’est Jefford Jordan Residu, 25 ans et habitant de Pamplemousses. C’est en compagnie de ses deux amis Bryan Ansonne et Yohan L’omelette à la guitare que Jefford a repris la chanson Move Por. Pour ce jeune amoureux de musique et footballeur exerçant le métier de «manev mason», cette reprise était avant tout pour faire passer un message. «Pour la vidéo, c’est mon ami Bryan Ansonne, qui voulait tellement la faire. Comme la chanson m’avait beaucoup touché, j’ai été partant pour faire passer le message de Blakkayo. Beaucoup de gens comme moi souffrent de voir leurs proches piégés. C’est pour les encourager à ne pas baisser les bras mais aussi pour sensibiliser contre le fléau de la drogue que nous avons fait cette vidéo», soutient Jefford. Avant d’avouer qu’il aimerait passer de «manev mason» à la musique. Son rêve qu’il partage avec son groupe connu comme les BB_4_Life Family composé de Clyte et Yohan L’omelette, Elbert et Ricky Meunier, Bryan Ansonne, Bradley Mazène, Johnsen Somah, David Moutou, Emmanuel, Winsley et lui-même, c’est d’en faire son métier. Néanmoins, Jefford admet qu’ils ne savent pas encore comment se lancer. 

Le jeune Jefford est inspiré par divers artistes locaux comme Désiré François, Blakkayo, The Prophecy, Nas t black, Mr Drespoir, Lyon Squad, RM Event et le groupe ANONYM. Sa maîtrise vocale n’est pas passée inaperçue par les internautes qui l’ont bien fait remarquer à travers les commentaires. «J’ai été aidé auparavant dans le chant et la musique par un ami très proche qui s’appelle Brandon Jim et qui est pour moi le meilleur chanteur que je connaisse à Maurice», explique Jefford. Néanmoins, l’apprentissage a été de courte durée pour ce jeune mais il compte bien se consacrer davantage à la musique et ce n’est pas le buzz provoqué par sa vidéo qui va dire le contraire. Lui aussi ne s’attendait pas à ce que sa vidéo fasse le buzz. 

«Ce n’est qu’en me connectant sur Facebook le soir que j’ai compris ce qui se passait», affirme le jeune Jefford tout fier. 

Jefford Jordan Residu continue à surfer sur la bonne vague musicale qui le porte en toute simplicité et c’est avec une grande modestie qu’il conseille à tous de rester chez eux par ce temps de confinement. «Faites attention aux fléaux surtout car comme dit la chanson Move Por, lemal pe atann pou pass dan to ler».

Olivier Sirop, 26 ans: «Ce message c’est pour mes amis et familles tombés dans cet enfer»

Olivier Sirop de son nom de scène Momemsa n’est pas inconnu du public mauricien. Cet habitant de Phoenix, âgé de 26 ans, a sorti son premier tube intitulé Déroulement l’amour le 11 février et n’attend que la fin du confinement pour lancer son album. 

Ce père de deux enfants a fait plusieurs métiers dont «manev mason», «manev peintre», comédien humoriste avec la troupe Komiko, animateur et organisateur de soirée et acteur avant d’être chanteur. Il chante depuis son plus jeune âge et puise son inspiration de l’amour qu’il porte pour sa femme Karen. Ce dernier a frémi aux paroles de Blakkayo dans son titre Move Por et c’est ainsi qu’il en a fait une reprise à sa sauce. À la sauce Momemsa. «Mo ena fami ek kam ki dan sa lenfer la. Bann zenn sirtou. Fason Blakkayo inn pass mesaz la monn feel li e monn fer enn repriz pou pass li dan mo manier. An omaz a sa ban zenn la», explique Momemsa. Ce dernier précise qu’il ne l’a pas fait dans le but d’avoir des likes mais de relayer le message fort de Blakkayo.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x