La Liga: Benzema porte le Real vers la première place à Cadix

Avec le soutien de
L'attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema, ouvre le score sur pénalty face à Cadiz, lors de leur match de Liga, le 21 avril 2021. à Cadiz afp.com - JORGE GUERRERO

L'attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema, ouvre le score sur pénalty face à Cadiz, lors de leur match de Liga, le 21 avril 2021. à Cadiz afp.com - JORGE GUERRERO

Encore merci, Karim Benzema ! Inarrêtable depuis mars, l'avant-centre français a porté le Real Madrid vers un succès facile 3-0 à Cadix, mercredi lors de la 31e journée du Championnat d'Espagne, et vers la première place provisoire du classement, à égalité de points avec l'Atlético Madrid.

Benzema a inscrit un doublé rapide (30e sur pénalty, 40e en but vide) et a servi une passe décisive sur le but de la tête d'Alvaro Odriozola (33e) pour emmener le Real vers le sommet de la Liga, alors que l'Atlético Madrid reçoit un autre promu, Huesca, jeudi soir (19h00).

Excellent depuis son retour de blessure début mars, «KB9» a marqué dix buts sur ses dix derniers matches toutes compétitions confondues. Et avec cette 88e passe décisive en Liga, Benzema est devenu le meilleur passeur du Real Madrid au XXIe siècle, devant les 87 passes de Cristiano Ronaldo dans le championnat espagnol.

«La Karimdépendance est totale», notait le journal sportif Marca dans son édition en ligne, mercredi soir.

Avec 21 buts en Liga, Benzema talonne la superstar du FC Barcelone Lionel Messi (23 buts) au classement des meilleurs buteurs du championnat, et rivalisera avec le N.10 argentin pour le titre de «Pichichi» jusqu'à la fin de saison.

Le Barça recevra d'ailleurs Getafe jeudi soir (22h00) en clôture de la 31e journée de Liga.

Arrivée agitée

Pour les hommes de Zinédine Zidane, la rencontre s'est déroulée sans accroc dans le sud du pays... Mais la préparation du match a été des plus agitées.

Zidane a pu retrouver un certain équilibre défensif avec les retours de Raphaël Varane (Covid-19) et Dani Carvajal (cuisse droite), mais pour la deuxième journée de championnat consécutive, il a encore dû se passer de nombreux cadres: Sergio Ramos, Luka Modric, Toni Kroos, Eden Hazard, Ferland Mendy ou Lucas Vazquez, sont tous blessés.

Et l'arrivée du Real au stade Carranza ne s'est pas faite sans remous: les supporters de Cadix se sont rassemblés pour accueillir le bus de l'équipe merengue sous une pluie d'insultes et de doigts d'honneur, les traitant de «capitalistes». Florentino Perez, le président du Real, est l'un des instigateurs du projet de Super Ligue européenne annoncée dimanche soir, et la «Maison blanche» ne s'est toujours pas officiellement retirée du projet.

A l'échauffement, les joueurs de Cadix ont ensuite porté des t-shirts affichant le message suivant: «Super Ligue ? Le football appartient à tous».

Dans la soirée, le Séville FC a battu Levante 1-0, Osasuna a créé la surprise en l'emportant 3-1 contre le Valence CF, et le Villarreal d'Unai Emery a sombré 2-1 sur la pelouse d'Alavés.

A noter également le nul 0-0 concédé par le Betis Séville contre l'Athletic Bilbao, un match où Nabil Fékir a été expulsé sur carton rouge dès la 11e minute. Le Français sera donc suspendu lors du prochain match, face au Real Madrid.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x