Coupe de France: le PSG et Monaco rejoignent le dernier carré

Avec le soutien de
La joie des attaquants argentins du Paris Saint-Germain, Mauro Icardi (g) et Angel Di Maria, après le 4e but marqué par Icardi, lors de la victoire, 5-0 face à Angers, en quart de finale de la Coupe de France, le 21 avril 2021 au Parc des Princes afp.com - FRANCK FIFE

La joie des attaquants argentins du Paris Saint-Germain, Mauro Icardi (g) et Angel Di Maria, après le 4e but marqué par Icardi, lors de la victoire, 5-0 face à Angers, en quart de finale de la Coupe de France, le 21 avril 2021 au Parc des Princes afp.com - FRANCK FIFE

Le Paris Saint-Germain et l'AS Monaco se sont qualifiés mercredi soir pour les demi-finales de la Coupe de France, prévues les 11 et 12 mai, en battant respectivement le SCO d'Angers (5-0) et l'Olympique lyonnais (2-0), lors des quarts de finale.

Parisiens et Monégasques rejoignent dans le dernier carré Montpellier et le petit poucet de la compétition, Rumilly-Vallières, club haut-savoyard de 4e division (Nat 2) qui s'est offert mardi un notable de la Ligue 2, Toulouse.

Le PSG a brillé en fin d'après-midi en s'offrant à domicile un festival offensif à une semaine de sa demi-finale de Ligue des champions, contre une néanmoins courageuse équipe angevine (12e de L1). Dès la 9e minute, l'Argentin Mauro Icardi a ouvert le score grâce à une passe précise de Julian Draxler dans la surface.

Sergio Rico, remplaçant du gardien Keylor Navas (qui traîne une blessure à l'épaule) a réalisé un beau match avec cinq arrêts, comme à la 16e minute, sur une frappe de Jimmy Cabot.

Les Angevins ont manqué d'agressivité en première mi-temps et ont commis une erreur fatale avec le but contre son camp du défenseur Vincent Manceau (23e).

Au retour des vestiaires, le SCO s'est montré plus offensif, mais le réalisme et la maîtrise du club de la capitale, avec 66% de possession de balle, a vite tué tout espoir de remontée.

Le capitaine Neymar a inscrit de la tête le but du 3-0 en s'élevant au-dessus de deux défenseurs (65e). Icardi a augmenté l'addition, à la réception d'un coup du foulard sublime de son compatriote Angel Di Maria (68e), avant de s'offrir un triplé grâce à une puissante reprise de volée (90e).

A Lyon, Monaco (3e de L1) a plié un match très tendu en marquant deux buts en dix minutes.

La confrontation a été marquée par énormément d'intensité et d'engagement des deux camps. Dès la 20e seconde, Kevin Volland a été averti pour un mauvais tacle sur Lucas Paqueta.

L'arbitre Stéphanie Frappart a dû calmer les esprits en distribuant trois cartons jaunes, et même un carton rouge à l'encontre de l'entraîneur lyonnais Rudi Garcia, avant la demi-heure de jeu.

Lyon a dominé la première mi-temps en touchant trois fois les montants, sans concrétiser. Maxwel Cornet a vu sa tentative s'écraser sur le poteau droit (31e), même issue pour Marcelo deux minutes plus tard et à nouveau pour Maxence Caqueret, dont la reprise de volée a été déviée par la transversale (35e).

Le match a basculé à partir de la 50e minute avec d'abord un but en contre-attaque de Cornet, finalement refusé pour hors-jeu. Une minute plus tard, les Monégasques ont obtenu un pénalty après un pied haut dans la surface du défenseur Sinaly Diomandé, qui a été expulsé en reçevant son deuxième jaune. Wissam Ben Yedder s'est chargé de la transformation pour l'ouverture du score (54e).

Servi par Ben Yedder, Kevin Volland a fait le break grâce à une belle frappe sous la transversale (61e).

Le tirage au sort prévu dimanche peut réserver au PSG toute sorte d'adversaire: soit un grand nom de L1 avec Monaco, soit une écurie moins prestigieuse de l'élite (Montpellier), soit un Petit Poucet totalement inattendu: Rumilly-Vallières, pensionnaire de National 2 (D4).

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x