Interrogatoire: Yogida Sawmynaden dit avoir prêté Rs 400 000 à Kistnen

Avec le soutien de

L’interrogatoire de l’ex-ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden, s’est poursuivi hier, mardi 20 avril. Il a été cuisiné par les limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT), dans le cadre de l’enquête sur les circonstances enourant la mort de Soopramanien Kistnen. Cet activiste du Mouvement socialiste militant (MSM) âgé 52 ans avait été retrouvé calciné dans un champ de cannes à Telfair, Moka, le 18 octobre 2020. 

Au cours de son audition, Yogida Sawmynaden s’est appesanti sur le fait que Soopramanien Kistnen croulait sous les dettes, selon ses dires. Il dit lui avoir fait prêté plus de Rs 400 000 en chèque et même en espèces. C’est toujours en présence de ses hommes de loi, Mes Raouf Gulbul et Mahmad Aleem Bocus, que Yogida Sawmynaden a donné sa déposition. 

Selon les explications de l’ancien ministre, Soopramanien Kistnen était ‘tellement endetté’ qu’il faisait l’objet de menaces. En juillet 2020, a-t-il indiqué, le défunt avait même fui sa maison pour échapper à deux de ses créanciers. Pour soutenir ses dires, Yogida Sawmynaden a remis aux enquêteurs de la MCIT des copies de chèques qu’il avait remis à Soopramanien Kistnen. Mais aussi, des relevés des appels téléphoniques et des messages échangés entre lui, Soopramanien Kistnen et son épouse, Simla Kistnen. 

Par ailleurs, suivant la plainte de Simla Kistnen sur l’emploi fictif de Constituency Clerk, Yogida Sawmynaden avait été convoqué le mercredi 10 février pour être interrogé par des enquêteurs du Central Criminal Investigation Department. Ces derniers ont soumis le dossier de cette enquête au bureau du Directeur des poursuites publiques, qui décidera de la marche à suivre. L’ex-ministre du Commerce retourne à la MCIT ce matin pour la suite de l’enquête sur la mort de l’ancien activiste.

Publicité
Publicité

Depuis la mort de Soopramanien Kistnen, les événements se sont enchaînés. Yogida Sawmynaden, l’ancien ministre du Commerce dont le nom a été cité à plusieurs reprises, a démissionné, de même que le no. 1 de la STC. Pendant ce temps, chaque nouvelle comparution pendant l’enquête judiciaire vient avec son lot de rebondissements. Retrouvez tous les articles relatifs dans notre dossier.

D'autres articles »
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x