Assassinat de Manan Fakhoo: Bhollah dément avoir échangé des pièces à moto après le forfait

Avec le soutien de
L’interrogatoire des suspects se poursuit toujours.

L’interrogatoire des suspects se poursuit toujours.

«Non, je maintiens n’avoir rien à voir avec l’assassinat de Manan Fakhoo». Noorudhin Bhollah a réitéré sa version des faits lundi le 19 avril en présence de ses avocats, Mes Hisham Oozeer et Anya Veeransamy dans le cadre de l’enquête portant sur la fusillade mortelle de Manan Fakhoo. Le suspect Noorudhin Bhollah a été en effet confronté au rapport du Forensic Scientific Laboratory (FSL) au siège de la Major Crime Investigation Team (MCIT). Ce nouvel élément scientifique révèle la présence de résidus de balle sur deux pièces à moto retrouvées dans une boite chez lui à Vallée Pitot.

«La police soupçonne fortement que vous avez comploté avec les autres acolytes, en l’occurrence Yassiin Meetou, Multazaam Sadulla, Umar Beeharry et Ajmal Aumeeruddy pour changer les pièces de la motocyclette qui a été utilisée pour fusiller la victime. Quelle est votre défense ?» a demandé l’enquêteur au suspect. Le suspect a démenti les allégations. Toujours est-il que la boîte avec les pièces de moto avait été saisie chez lui.Selon nos indications que les investigateurs estiment que les pièces proviendraient de la moto de Multazaam Sadulla. «Non, je ne connais aucun Multazaam Sadulla. Il n’y a que Yassiin Meetou avec qui j’ai un lien familial» a précisé Noorudhin Bhollah.

Pour rappel, Noorudhin Bhollah fait l'objet d’une accusation provisoire d’«aiding and abetting the author of a crime». 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x