Flacq: un Nigérian recherché pour attouchements sexuels sur mineure

Avec le soutien de
[Photo d’illustration]

[Photo d’illustration]

Un Nigérian laveur de voitures à Flacq est actuellement recherché par la police pour s’être livré à des attouchements sexuels sur une fille de 16 ans.

Par ailleurs, un jeune de 17 ans sera interrogé par la police pour relations sexuelles avec une fille de 13 ans.

Deux cas d’abus sexuel ont été rapportés le 2 avril sur deux mineures. L’un au poste de police de Flacq et l’autre a celui de Camp Levieux.

A Flacq, une policière à la brigade des mineurs de la Eastern Division a pris la déposition d’une fille de 16 ans et habitante de Flacq. Celle-ci a rapporté que son oncle, un Nigérian,  a tenté de l’abuser sexuellement. Elle a expliqué qu’au mois de juillet 2020, son oncle de 36 ans qui habite tout près et qui est  laveur de voitures l’a caressée sur ses parties intimes et s’est même livré à certains actes.  

Elle dit se souvenir très bien du jour de l’incident. C’était le 5 mars. Examinée par le médecin de la police, elle  a été ensuite admise à l’hôpital Dr Bruno Cheong  à Flacq. La Child Development Unit (CDU)  a pris l’affaire en main et l’accusé est actuellement recherché pour le délit causing child to be sexually abused.

Par ailleurs, une mineure de 13 ans en compagnie de ses parents a rapporté au poste de police de Camp-Levieux qu’elle a connu un jeune de 17ans habitant de Roche Brunes avec qui elle a fait connaissance il y a un an. Ils ont communiqué à travers les médias sociaux et sont restés en contact sur WhatsApp depuis.

En compagnie d’une policière, elle a raconté aux enquêteurs qu’au mois de janvier 2020, elle est allée rencontrer son petit-ami à Petite-Rivière où ils s’étaient donné rendez-vous. C’est là que la mère du suspect est venue la chercher dans sa voiture en compagnie du jeune homme. Ils se sont rendus au domicile de l’adolescent. Une trentaine de minutes après, la mère s’est absentée de la maison et à peine son dos tourné, le petit copain a proposé à la victime d’avoir des relations sexuelles avec lui et elle a accédé à sa demande.

Elle a aussi ajouté qu’elle peut identifier le suspect. Elle a été  examinée par un medical officer de la police et un prélèvement d’ADN a aussi été fait. Les officiers de la CDU ont été alertés de ce cas et une enquête a été ouverte afin d’avoir la version du jeune de 17 ans.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x