L'express leaks du dimanche 21 mars au vendredi 26 mars 2021

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Publicité
Publicité

Ki rol

Ils sont nombreux à vouloir connaître le rôle officiel que dit occuper Oliver Thomas. L’ancien candidat indépendant au no 20 qui a viré à l’orange circule librement dans certaines régions comme Petite-Rivière, Gros-Cailloux et Albion alors que le pays est confiné avec une restriction de mouvements pesant également sur des élus de l’opposition. Ce qui provoque l’ire autour des déplacements du «Chatwa de l’année».

Traverser les «roadblocks»

Un directeur général par intérim d’un organisme public situé à Moka a décidé d’utiliser une voiture aux couleurs de la corporation. La raison avancée, c’est à cause des barrages routiers, où une voiture de maître dont qu’il utilise sera contrôlée avec minutie par la police. Alors que cette voiture avec le logo va lui permettre de mieux circuler en sortant de son domicile pour passer plus facilement les «roadblocks». Le véhicule en question est utilisé par ses deux protégés qui font office de chauffeur et de passager.

Opération de COM

La station nationale radiotélévision avait mobilisé une équipe minutieusement choisie par le patron de la corporation. Il fallait prendre le maximum d’images sur la vaccination de cette VVIP. Une fois toutes les images en boîte, c’est le patron lui-même qui a investi la rédaction de la chaîne pour veiller au montage de cette couverture pour retomber dans les bonnes grâces de cette VVIP. Le personnel était gêné de voir ce personnage colérique qui faisait les cent pas.

Ganoo à voix inaudible

L’hésitation d’Alan Ganoo et la voix très basse qui est sortie de sa bouche en forme de coeur quand il a répondu aux questions de l’opposition mardi sur Showkutally Soodhun ont fait marrer même certains élus de la majorité, surtout ceux qui ne voient pas d’un bon œil la montée en grade du ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement, qui ambitionnerait de coiffer Steve Obeegadoo au poteau. «Le voir la tête baissée marmonner des réponses, lui qui normalement n’hésite pas à monter au créneau pour donner à haute voix des leçons sur les Standing Orders à l’Assemblée nationale, faisait pitié et même sourire», dit-on. Par ailleurs, le rétropédalage jeudi de Ganoo dans cette affaire ferait suite selon nos informations à un échange entre lui et Nando Bodha pour accorder leurs violons. Mais que nous cache-t-on de si important pour que même les services de Bodha, honni par le gouvernement, ont dû être recherchés ?

Manger ensemble

Au cours du déjeuner à l’Assemblée nationale mardi dernier, Nando Bodha s’est mis à table en compagnie des membres du gouvernement, au grand dam de l’opposition et surtout des élus du MMM. Bodha a-t-il oublié qu’il n’est plus au gouvernement ? Ou y garde-t-il toujours un pied ? Ou alors il ne sait pas avec qui partager la table où se trouve l’opposition ? Les questions et commentaires ont animé pendant quelque temps le déjeuner, gâché, dit un élu de l’opposition, par la démarche de l’ex-ministre des Affaires étrangères.

Bhai looké ?

Cet employé d’AML, connu pour avoir été dans le passé un fervent rouge, mais ayant récemment viré à l’orange, tente par tous les moyens de se refaire une image. Ce, après que sa photo a été postée parmi des dizaines d’autres sur une page Facebook, où il était présenté comme membre du groupe sur l’application Telegram qui monnayait des photos de femmes et de jeunes filles. Or, il tente de justifier sa présence dessus en affirmant qu’il y était pour «dénoncer» des membres de ce groupe. Ah bon ?

D’une pierre deux coups…

Est-ce pour faire profiter le National Security Service ? Depuis que Canot est décrété comme étant une zone rouge, un des deux chemins pour entrer à Albion ou en sortir est fermé à la circulation. Il n’y a que la route passant par Petite-Rivière qui est ouverte. Officiellement, c’est pour interdire les habitants de ce village côtier de longer Canot avant de rentrer chez eux, mais les résidents d’Albion sont persuadés qu’il y a une autre raison derrière. Avec une seule entrée et sortie, ils croient comprendre que ce sera beaucoup plus facile de surveiller le mouvement de Roshi Bhadain, le leader du Reform Party. Habitant d’Albion, ce chef de parti était dans la région de Vacoas et Curepipe, décrétée comme étant une zone rouge, la semaine dernière.

Pas de WAP pour des rouges jusqu’à hier

«Arbitraire.» C’est ainsi que l’opposition parlementaire qualifie le fait que des membres de l’opposition peinaient à obtenir leur Work Access Permit. Cela se vérifie du reste au conseil de district de Grand-Port. Là-bas, aucun des conseillers de district, dont la majorité sont rouges, n’avait reçu le précieux document jusqu’à hier après-midi, contrairement aux autres conseillers de district. Aucune réunion ne pouvait s’y tenir. Du moins, jusqu’à hier…

Push pour le covaxin

Suivant la vaccination de Kobita Jugnauth au Covaxin, certains chefs de départements du gouvernement tentent d’encourager leur staff à faire de même. Sauf qu’ils ne reçoivent pas toujours une réponse positive. Ainsi, un universitaire qui avait outrepassé ses droits a reçu une lettre d’avertissement cette semaine afin de ne pas influencer le «freedom of choice» de son staff…

Police «on contract»

Des négociations sont en cours pour qu’un chef inspecteur affecté anciennement au Central Criminal Investigation Department (CCID), parti à la retraite, revienne sur une base contractuelle. Demande faite par le patron du CCID qui est lui-même sous contrat. Il se chuchote qu’on essaie aussi de négocier pour qu’un surintendant de police qui doit partir à la retraite en avril puisse aussi retourner sous contrat. Une démarche qui suscite la colère et l’indignation de la plupart des policiers sans parler du gaspillage des fonds publics.

Contrat pour Servansing ?

C’est le 2 mai, soit le lendemain de la fête du Travail, que l’actuel commissaire de police (CP), Khemraj Servansing, devra quitter ses fonctions. Aux Casernes centrales, les spéculations vont bon train sur cette affaire. Certaines sources évoquent même un contrat éventuel qui sera accordé à Khemraj Servansing pour quelques mois. Tandis que d’autres tentent d’établir le profil de celui qui va succéder à l’actuel CP. Ce dernier avait été nommé à ce poste le mercredi 3 juin de l’année dernière.

La déclaration qui fâche

«Les trains circuleront à nouveau dès qu’on aura l’aval du gouvernement, car il n’est pas question de prendre des décisions hâtives compte tenu de la multiplication des cas de contamination», avait souligné Metro Express Ltd, dans un quotidien, la semaine dernière. Or, cette déclaration passe en travers de la gorge des employés de Larsen & Toubro (L&T). «Eux, ils ont à coeur leur personnel quand il s’agit de la reprise, alors que pour le constructeur personne ne s’en soucie ?» s’insurgent les employés qui ont été forcés de se joindre à la vaccination en masse dans le seul but d’ouvrir les chantiers du métro et de poursuivre avec la phase 2A, de Rose-Hill à Quatre-Bornes.

 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x