Covid-19: les deux semaines de lockdown coûteront plus de Rs 15 Mds

Avec le soutien de
Le manque à gagner conséquent va impacter négativement l’estimation de la croissance et du PIB du pays pour 2021.

Le manque à gagner conséquent va impacter négativement l’estimation de la croissance et du PIB du pays pour 2021.

Le confinement ne sera pas sans conséquences. Les économistes chiffrent à plus de Rs 15 milliards le coût économique du deuxième lockdown national. Un manque à gagner conséquent qui viendra impacter négativement sur l’estimation de croissance et du Produit intérieur brut (PIB) du pays pour 2021. 

Les spécialistes s’appuient sur les dix jours d’inactivité économique sur les deux semaines du lockdown pour arriver à ce chiffre de Rs 15 milliards, soit 10 jours ouvrables sur 300 jours en une année. Cela par rapport à la valeur du PIB en 2019 (qui a été une année normale). Celle-ci s’élevait à Rs 437 milliards. «Aujourd’hui, il faut compter que plus de 90 % des activités économiques ne sont pas opérationnelles», souligne l’économiste Eric Ng. 

Ce manque à gagner sur la base de deux semaines du confinement influera négativement sur l’estimation de croissance du pays. «Nous serons loin des estimations initiales du ministre des Finances portant sur une croissance de 10 % ou encore de celles de la Banque de Maurice qui estimait la croissance à 7,9 % en 2021. Je prévois que la croissance tournera autour de 2 %. Toutefois, une extension du confinement pourrait entraîner une croissance zéro», prévient Eric Ng. Et d’ajouter qu’en conséquence, le PIB au prix de base, estimé par MCB Focus, à Rs 415 milliards en janvier dernier, se situerait autour de Rs 400 milliards, voire moins. Soit l’équivalent du PIB du pays en 2017. 

Par ailleurs, dans un souci de réduire l’impact économique de ce deuxième confinement sur les entreprises et les individus, le ministère des Finances a étendu le Wage Assistance Scheme (WAS) et le Self-Employment Assistance Scheme (SEAS) à leurs bénéficiaires jusqu’au 31 mars 2021 en appliquant les mêmes conditions. Ces plans d’aide à l’emploi touchent 450 000 personnes, dont plus de 200 000 salariés du privé. Les autres travailleurs sont des indépendants et ceux opérant dans le secteur informel. 

Comme l’année dernière, la Mauritius Revenue Authority s’acquittera des paiements fixés au 20 mars. L’organisme a déjà mis sa machinerie en branle pour s’assurer, nous diton, qu’il n’y ait pas d’anicroche dans cette opération. 

Selon le ministère des Finances, les opérateurs du secteur touristique sous le WAS disposeront d’une assistance financière maximum de Rs 25 375, soit 50 % d’un salaire de base allant jusqu’à Rs 50 375. La différence sera contribuée par l’employeur. Idem pour les employés sous le SEAS où l’allocation mensuelle sera de Rs 5 287. 

En revanche, l’assistance financière gouvernementale, sous les deux plans et destinés aux employés opérant hors du tourisme, sera d’un demi mois, à savoir Rs 12 688 (50 % de la contribution de Rs 25 375) pour les salariés du privé et Rs 2 644 pour les travailleurs indépendants (50 % de Rs 5 287). 

Renganaden Padayachy a déjà levé le voile sur le financement de ces mesures qui coûteront au Trésor public entre Rs 2,5 milliards à Rs 3 milliards. À savoir des provisions financières déjà faites dans le Budget national 2020-2021 et suivant le recours aux réserves en devises étrangères de la Banque de Maurice, qui s’élève actuellement à un peu plus de USD 7 milliards, représentant 13,4 mois d’importation du pays.

Publicité
Publicité

Le jeudi 31 mars, c’est Maneesh Gobin qui s’est chargé d’annoncer que le confinement sera prolongé jusqu’au 30 avril mais qu’il y aura une reprise partielle de certaines activités. Comment les Mauriciens vivent-ils cette situation sanitaire? Retrouvez tous nos articles dans ce dossier.


Le mardi 9 mars 2021 vers 21 heures, le Premier ministre a prononcé une allocution télévisée pour annoncer un confinement national du 10 au 25 mars. Une annonce qui rappelle celle de l’année dernière. Le 19 mars 2020, Pravind Jugnauth avait décrété un confinement national à partir du lendemain.  

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x