Solidarité: le rêve d’Akhilesh réalisé à titre posthume

Avec le soutien de
Aujourd’hui, la maison d’Akhilesh Gopalsingh porte les couleurs dont il rêvait avant sa mort.

Aujourd’hui, la maison d’Akhilesh Gopalsingh porte les couleurs dont il rêvait avant sa mort.

Elle a gratuitement peint la maison d’Akhilesh Gopalsingh qui a, le samedi 13 février dernier, fait une chute mortelle au Domaine de Chazal, à Chamouny, alors qu’il faisait de la tyrolienne. La compagnie AAA Paint Contracting Limited, basée à Forest-Side, avait été contactée par le jeune homme de 29 ans. Il souhaitait que celle-ci entreprenne les travaux le 13 février, mais comme l’équipe était indisponible à ce moment, le rendez-vous avait été validé pour le lundi 15 février. Sauf que, ce samedi-là, le Strategic Initiative Coordinator du groupe MCB a trouvé la mort. 

«Il n’est pas facile de réaliser le rêve d’une personne décédée alors qu’on ne sait pas ce qu’elle voulait exactement. C’est vrai que nous avons peint sa maison bénévolement, mais nous craignions que les couleurs choisies ne soient pas à son goût. Car Akhilesh devait m’en faire part le lundi 15 février. Comme il m’avait demandé des conseils, j’avais une idée de ce qu’il voulait. Pour cela, j’ai dû me rappeler nos conversations téléphoniques. Nous avons été soulagés lorsque la mère du jeune homme nous a dit que c’était ce qu’il voulait», nous a confiés Avinash Bhamee, directeur d’AAA Paint Contracting Limited, une compagnie qui existe depuis février 2017. Il nous raconte qu’Akhilesh Gopalsingh a pris contact avec lui, il y a six mois de cela. Les deux hommes se sont parlé à douze reprises. «Il m’a raconté les problèmes qu’il avait rencontrés pour la construction de sa maison. Il m’avait dit qu’elle commençait à avoir des fissures alors qu’elle venait d’être construite. Comme nous faisons également du waterproofing, je lui ai dit que nous nous en occuperions. Et que j’absorberai les coûts à presque 50 %. Il a donc fait des économies pendant six mois.» Le 12 février, il a reçu un appel d’Akhilesh Gopalsingh, qui lui a confirmé qu’il avait pu recueillir la somme requise. Il demandera au directeur de la compagnie d’entreprendre les travaux le lendemain, le samedi 13 février, car il voulait faire une surprise à sa famille ainsi qu’à sa fiancée pour la St.Valentin. Mais, les hommes d’Avinash Bhamee étant fatigués par une surcharge de travail, il a demandé à Akhilesh Gopalsingh de patienter encore un peu. «Nous comptions commencer le 15 février. Je me sens coupable. Je me dis que si j’avais accepté sa requête, il aurait toujours été parmi nous. Il ne serait pas sorti si nous avions commencé ces travaux chez lui», regrette notre interlocuteur. 

La firme d'Avinash Bhamee a réalisé le rêve d'Akhilesh Gopalsingh.

D’ajouter, qu’en apprenant le décès tragique du jeune homme qu’il n’a jamais rencontré, il a décidé d’aller à ses funérailles qui ont eu lieu à son domicile à Palma à Quatre-Bornes. Alors qu’il pensait qu’il passerait pour un inconnu, à sa grande surprise, la famille du jeune homme l’a reconnu. Ce qui fait dire à Avinash Bhamee, qu’Akhilesh Gopalsingh avait montré sa photo à sa famille. «J’ai appris qu’il a dit que c’est AAA Paint Contracting Limited ki pou met kouler dan nou lavi. J’ai alors décidé qu’on peindrait sa maison gratuitement. D’autant plus que le jeune homme cherchait nos camionnettes sur la route pour bénéficier d’un voucher pour bénéficier d’un rabais. Nous nous sommes dit pourquoi ne pas peindre sa maison gratuitement, selon notre concept spot, stop and claim. Je voulais réaliser le rêve d’Akhilesh Gopalsingh avant ses services de quarante jours. Mes hommes et moi avons passé une journée émouvante lorsque nous avons accompli les travaux.» En mémoire d’Akhilesh Gopalsingh, Avinash Bhamee a décidé, chaque 13 février, de peindre bénévolement la maison d’une personne dans le besoin.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x