Sondage de Kantar: 71% des Mauriciens jugent que la reprise économique devra passer par un retour des touristes

Avec le soutien de

La perspective d’un retour des touristes à Maurice est perçue par 71% des Mauriciens comme étant tributaire d’une reprise économique. C’est une des principales conclusions de la nouvelle étude sur la confiance des consommateurs Mauriciens parue le 8 mars dernier et réalisée par Kantar Maurice.

L’étude souligne à ce sujet que 68% des Mauriciens  pensent que le retour des touristes aura un impact direct sur leur situation personnelle. S’ils mesurent  bien la gravité de la situation, ils sont 47% d’accords pour se faire vacciner alors que 13% sont encore indécis. Du coup, il reste à convaincre les 40% de réfractaires. «Cela parait possible grâce à un bon dispositif informatif, des dirigeants du secteur privé et des personnages politiques montrant  l’exemple» précise l’étude. 

L’étude, qui s’intéresse particulièrement à la perception des Mauriciens sur la situation économique actuelle et future, sur celle de l’emploi ainsi qu’aux perspectives d’achat de biens durables, montre que dans ce contexte de pandémie, le moral des Mauriciens est au plus bas. En effet en ce début d’année,  l’indice de confiance, note Kantar, est désormais de 50 contre 89 au début de l’année 2020. Toutefois, le niveau n’a pas baissé depuis novembre 2020, l’indice étant déjà à son  niveau historiquement bas.

Quant  à l’opinion des consommateurs mauriciens sur l’avenir de Maurice, elle  montre une croissance des pessimistes (68%) et une baisse des optimistes (14%). L’humeur actuelle et le manque de visibilité confortent ce pessimisme ambiant. D’ailleurs ce sont 54% des Mauriciens qui anticipent une baisse de leurs revenus pour les 6 prochains mois et 57% une diminution des emplois disponibles.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x