Nuruddin Mohamed: «Mon enfant de 5 jours a été touché»

Avec le soutien de

Il est remonté mais surtout dépassé par les faits. Nurudddin Mohamed, habitant de Vallée-Pitot a du conduire son enfant de 5 jours, sa femme et sa belle-sœur à l’hopital, après que la police ait fait usage de gaz lacrymogène pendant la reconstitution des faits sur la mort de Manan Fakhoo ce samedi 6 mars.

Selon lui, son enfant était, au moment des faits, dans une des chambres. «Mai avan sa, banla ti pe avoy ross. Bann vitre finn kassé ek gaz la finn rentre partou dan lakaz.» Il explique que sa belle-sœur, qui est asthmatique, n’arrivait plus à respirer.  «Li ti pe kumans redi dan lakaz.» L’habitant de Vallée-Pitot est actuellement à l’hopital Jeetoo. Il compte porter plainte, sous peu.

L'oncle du bébé témoigne en video.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x