L'express leaks du dimanche 28 février au vendredi 5 mars 2021

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Publicité
Publicité

MBC : la rédaction recrute-t-elle ?

Depuis peu, les membres de la rédaction de Moka voient de nouvelles têtes. Parmi elles, un ancien journaliste d’une radio privée, qui a fait l’annonce sur sa page Facebook. Plusieurs personnes se demandent s’il y a eu un appel à candidatures ou si les procédures ont été suivies. 

Tous vaccinés ?

Un établissement hôtelier aurait dit la semaine dernière que tous ses employés ont reçu le vaccin contre le Covid-19. Il serait ainsi devenu le premier hôtel mauricien à avoir vacciné tous ses employés. Or, le personnel dément cette information. «Ce n’est pas vrai. Certains ont été vaccinés, mais pas tout le monde. On ne sait pas pourquoi l’établissement ment à ce sujet.»
 

Acheter local ?

Des producteurs locaux de jus ne sont pas contents. Ils ont appris que les autorités comptent distribuer du jus importé dans le cadre des festivités liées à l’indépendance, malgré tous les discours officiels pour soutenir l’industrie locale. 

Damree loin de Ramgoolam

Daneshwar Damree était présent à Val de Vie à Phoenix, mardi lors de la tenue du comité exécutif élargi du PTr. N’étant pas membre du bureau politique, il se trouvait dehors en grande conversation avec des sympathisants pendant les délibérations du comité, mais une fois que Ramgoolam a fait son apparition en public, il s’est effacé, restant loin du chef du parti. D’aucuns se demandent pourquoi tant de discrétion désormais. 

Sport en panne au n°8

Deux des trois tapis de course, mis à la disposition des habitants au centre polyvalent de Petit-Verger à St-Pierre, sont hors-service. L’un depuis un an et l’autre depuis six mois. Cette situation exaspère les St-Pierrois, qui, bien malgré eux, doivent se partager un seul de ces équipements. Et dire que ce centre polyvalent a été inauguré en fanfare par nul autre que le chef du gouvernement, qui, à chaque fois qu’il en a l’occasion, exhorte les citoyens à pratiquer un sport, ainsi que par ses deux colistiers du n°8, le 6 septembre 2019. 

Réception grandiose pour le prince ?

Aussitôt que les Mauriciens ont appris que le CEO de Mauritius Telecom et grand patron de LaKwizinn, Sherry Singh, est de descendance royale Rajput, certains envisagent d’organiser une réception grandiose à son intention. Une fois les célébrations du Maha Shivratree terminées, la Gahlot Rajput Maha Sabha, la plus importante organisation Rajput du pays, pourrait être sollicitée pour célébrer dignement la présence sur terre mauricienne d’une personnalité d’un tel calibre, qui fait honneur à la communauté. 

Locataires illégaux

Alors que les agriculteurs sont encouragés à exploiter les terrains abandonnés à bon escient, certains, se croyant plus malins, sont en train de sous-louer ces terrains plus chers à d’autres alors qu’ils n’en ont pas le droit. Les autorités enquêtent. 

Quatre ans déjà et toujours rien !

Quatre ans après la démolition du QG et de l’entrepôt de la Mauritius Co-operative Agricultural Federation (MCAF) à Port-Louis, pour faire place aux infrastructures du métro, elle est toujours en attente du terrain promis par le gouvernement. Avec une baisse de cashflow, il est difficile pour la fédération de dépenser de l’argent dans la location. 

Malheureux premier anniversaire

Ce chairman pensait recevoir des marques de satisfecit en faisant remarquer qu’il venait d’accomplir sa première année à la tête d’un organisme parapublic. Mais son post, devenu un ‘joke’, a vite attiré des commentaires négatifs, en raison de dépenses maladroites de l’argent public et de son incapacité à maîtriser un secteur problématique que seul un professionnel aurait pu réinventer. Un professionnel du secteur avoue même qu’il a applaudi hypocritement. 

Le frère de l’ex-travailliste

Sa soeur a été une rouge, qui n’avait pas sa langue dans sa poche, surtout à l’égard des mauves. Mais les années ont passé, et aujourd’hui, le frère arpente le terrain dans le Sud pour le MMM, sans pour autant appartenir à une instance du parti. 

Un avocat obligé de médire

Cet avocat, démissionnaire d’un parti politique de l’opposition, et un tantinet suicidaire, qui nous envoyait tous les 15 jours une analyse sur des sujets d’actualité sous un angle légal, et qui s’est rapproché du régime actuel, dit du mal de notre journal; ce même journal qu’il vénérait il y a quelques mois. À un de nos journalistes, il a toutefois confié qu’il est obligé de parler négativement sur notre journal mais qu’au fond, il nous aime beaucoup. C’est dire comment la politique influence les gens, souvent malgré eux. Mais si les détergents s’en vont, les écrits, eux, restent ! 

«To conn moi ?! »

Ce sont les termes qu’aurait utilisés un officier du Registry de la Cour intermédiaire à l’égard d’un policier chargé des renseignements à la New Court House. Cette altercation a eu lieu après que le policier lui a interdit l’accès au bâtiment, étant donné que le fonctionnaire, qui ne portait pas de masque, aurait même forcé son entrée. Mais ce dernier a vite été rappelé à l’ordre par des officiers de police. 

Départ controversé d’un banquier

Suite au départ prématuré d’un haut cadre d’une banque, les langues se délient au sein de l’institution. Il semblerait que ce départ soit surtout lié à des problèmes de gouvernance et que le haut cadre aurait ainsi été poussé à négocier son départ pour ne pas s’exposer à des possibles sanctions formelles. Son départ, tout comme la nomination de son remplaçant, aurait pris plus d’un au dépourvu, notamment ceux qui, venant d’une banque internationale qui, apprend-on, faisaient la pluie et le beau temps pendant le mandat du démissionnaire. Le bruit court que ce groupe, dont le poulain n’a pas été choisi pour assurer l’intérim au poste de CEO, pourrait chercher fortune ailleurs, avec le vent de changement, qui souffle sur cette institution. 

Le n°10 au coeur d’une stratégie dynastique

Le retour d’Ajay Gunness au n°10 découle-t-il d’une stratégie soigneusement mise en oeuvre par Paul Bérenger depuis quelque temps déjà ? Malgré les démentis, les faits confortent ce scénario : fin 2020, Bérenger décide de «mettre de l’ordre» au n°10. Dans la foulée, il catapulte Vinay Koonjul, candidat mauve dans cette circonscription aux législatives de 2019, au n°7. Chetan Baboolall, candidat du MMM au n°9 aux dernières élections, lorgnait le siège libéré par Koonjul d’autant plus qu’il habite au N°.10. Mais Bérenger insiste pour qu’il reste au n°9. C’est finalement Ajay Gunness, qui atterrit au n°10, libérant ainsi un siège au n°16. Bérenger commence alors à évoquer la démission de Bodha… celui qui serait le colistier de l’héritière de la dynastie mauve. 

Les tentacules à Rodrigues

Le projet de rénovation d’un hôtel à Rodrigues, qui appartient depuis peu à une société étatique, intrigue plus d’un. D’aucuns s’interrogent sur le timing de cet exercice en raison des répercussions économiques du Covid-19 et ensuite sur la décision de faire un appel d’offres restreint. Sauf que c’est loin d’être tout. En sus du coût, qui a subitement gonflé, on évoque également un possible conflit d’intérêts puisque le promoteur sélectionné préside une des autorités sous la tutelle du ministère du Tourisme. 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x