Vaccination: la barre des 19 000 vaccinés atteinte

Avec le soutien de

La campagne de vaccination nationale bat son plein. À hier, mercredi 3 mars, 19 121 personnes ont déjà fait le vaccin AstraZeneca/ Covidshield. Ainsi, ils étaient 12 291 hommes et 6 830 femmes à s’être fait injecter ce vaccin dans les différents centres du pays, soit un total de 19 000 personnes. Ce nombre comprend les frontliners, les personnes souffrant de comorbidités – comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, l’obésité, le cancer – et 2 260 personnes âgées.

La campagne se poursuit à travers le pays. Les autorités ont appelé les Mauriciens à se faire vacciner en vue de la réouverture des frontières. Pour rappel, lors d’une conférence de presse samedi dernier au Prime Minister’s Office, le docteur Zouberr Joomaye a précisé qu’il faudra attendre que 60 % de la population aient été vaccinés pour atteindre ce que l’on appelle l’immunité collective. Il espère que cet objectif sera atteint d’ici juillet 2021. Ce qui laisse à penser que la réouverture des frontières, justement, pourrait alors être envisagée.

D’autre part, un nouveau cas de Covid-19 a été détecté hier sur une femme de 30 ans qui venait de France. Son état de santé est stable. En comptant cette dernière, il y a actuellement 22 cas actifs. Jusqu’ici, Maurice a enregistré 620 cas de Covid-19 dont 588 personnes ont été guéries. Dix personnes en sont mortes.

Par ailleurs, à l’île sœur : les Réunionnais s’organisent en vue du couvre-feu à 18 heures À partir du

5 mars, les Réunionnais devront respecter un nouveau couvre-feu, avancé à 18 heures. Le préfet, Jacques Billant, a fait comprendre que cette décision a été prise à la suite d’une hausse du nombre de cas de Covid-19 dans l’île et aussi à la propagation du variant sud-africain. Ainsi, il sera désormais interdit de se déplacer entre 18 et 5 heures, sauf si les personnes ont obtenu une dérogation. Afin de se préparer à cette mesure, la plupart des supermarchés de l’île ouvriront leurs portes à partir de 7h30 pour fermer à 17h45. Les transports publics devront également s’organiser. Un plus grand nombre de véhicules seront mis sur les routes afin de permettre aux habitants de rentrer chez eux le plus tôt possible. Par contre, selon nos confrères de Réunion 1ère, le Mouvement des entreprises de France craint une perte d’emplois suivant ce changement, surtout au niveau de la restauration et des bars.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x