Lutte anti-Covid en France: vers de nouvelles mesures dans le Nord

Avec le soutien de

«Des mesures supplémentaires de freinage» de l'épidémie de Covid-19 vont être mises en place dans la région de Dunkerque (Nord de la France), ont annoncé mardi à l'AFP les services du Premier ministre français Jean Castex.

L'épidémie flambe à Dunkerque avec un taux d'incidence qui s'établissait lundi à 901 cas pour 100.000 habitants dans l'agglomération, comparé à une moyenne nationale de 190, et une croissance des cas de variant britannique.

Le Premier ministre a constaté la «forte dégradation» des indicateurs sanitaires ces dernières heures et demande à ce que la concertation locale entre élus et autorités «permette de définir la réponse la mieux adaptée à la situation», selon les services de M. Castex.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, doit se rendre sur place mercredi, selon ses services.

M. Castex  s'est entretenu mardi matin avec le maire de Dunkerque, Patrice Vergriete. Il y a dix jours, les autorités locales avaient décidé certaines mesures mais pas la fermeture des collèges et lycées réclamée par les élus de la région de Dunkerque alors que le taux d'incidence grimpait.

L'épidémie de coronavirus connaît actuellement une résurgence dans certaines parties du pays qui conduisent l'Etat à territorialiser ses mesures.

Lundi, un confinement inédit pour les deux prochains week-ends a été ordonné sur une partie de la Côte d'Azur (Sud-Est), avec fermeture à partir de mardi des commerces de plus de 5.000 m2 (hors pharmacies et commerces alimentaires) à Nice et 63 communes du littoral. Le taux d'incidence dans cette zone était lundi de 588 cas pour 100.000 habitants et de 700 pour la métropole de Nice.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x