Carte d’identité: des millions pour un ravalement de façade ?

Avec le soutien de

Cette décision provoque déjà des remous, suscite la colère, soulève des questions. «Cabinet has agreed to the revamping of the Mauritius National Identity Card System (MNIC), as the existing hardware and software of the whole system have reached their end-of-support and end-of-life. The current MNIC would be revamped by a state-of-the-art technology with enhanced security features which may be used to provide a wider spectrum of customised e-services», apprenait-on ainsi, après la réunion du Conseil des ministres, vendredi. Pourquoi une telle décision ? Comment ? N’est-ce pas là un gaspillage de l’argent public ?

Oui, selon Xavier-Luc Duval, leader du PMSD, qui en a fait mention lors de sa conférence de presse, hier, samedi 20 février. Le «nouveau système», pour lui, est tout simplement une arnaque. Et de rappeler des projets qui ont englouti des centaines de millions de roupies et qui ne valent rien, tel l’E-Health au coût de Rs 300 M, le Human Ressources Management Information System ou encore le projet Safe City avec ses Rs 19 milliards investies. Xavier rappelle que dans le dernier rapport du Public Accounts Committee, comité sur lequel siège des membres de la majorité, a conclu que le gouvernement n’est pas prêt pour de nouvelles technologiques et qu’il est inutile d’investir des milliards dans de tels projets.

Mais qu’a-t-on l’intention de changer justement dans la carte d’identité ? Va-t-on lui refaire le portrait ? Cela, alors que des milliards de roupies ont été dépensées pour de nouvelles cartes en 2014 ? «Je pense qu’on ne touchera pas aux cartes des citoyens», explique un ancien haut-cadre ayant participé au projet il y a six ans. Il est d’avis que seul le système informatique sera amélioré. Pour inclure des données biométriques que le gouvernement dit avoir détruit en 2015 ? « Je ne le crois pas car la sécurité dont parle le communiqué du Conseil des ministres peut se référer à d’autres caractéristiques que celles ayant trait à la biométrie.»

Notre interlocuteur recommande d’attendre d’autres détails pour savoir exactement de quoi il en retourne. Et prévient que le «revamping» du système informatique peut quand même coûter des centaines de millions.

En attendant, nous avons essayé d’entrer en contact avec les cadres concernés par l’actuel projet pour ob- tenir des éclaicissements. En vain.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x