Accident fatal: Ousha Sarah a été blessée en tentant de protéger son bébé

Avec le soutien de

Jean Francin Sarah, 30 ans, est meurtri. Il ne cesse de penser à son avenir et à celui de son fils sans sa mère. Son épouse, Ousha Sarah, âgée de 29 ans, a perdu la vie à cause d’un éternuement. Cela lui a fait perdre le contrôle de sa voiture, une Toyota, qui a percuté un bus qui se trouvait à un arrêt.

C’est aux alentours de 16 heures, mercredi 17 février dernier, qu’Ousha Sarah, qui était admise à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle, a rendu l’âme. L’autopsie a attribué son décès à une septicémie résultant d’une fracture du crâne. Les funérailles de la jeune mère ont eu lieu hier à son domicile à Camp Barbe, Chemin-Grenier. Cette dernière, qui tenait dans ses bras son fils de cinq mois, au moment de l’accident, a tout fait pour qu’il ne soit pas blessé. Le bébé qui était en observation à l’hôpital a eu sa décharge mercredi.

Ce grave accident de la route s’est produit lundi en face du collège d’État de Rivière-des-Anguilles. Ousha Sarah se trouvait sur le siège arrière avec son fils dans la voiture conduite par son époux, Jean Francin Sarah. Ils se dirigeaient vers Carreau-Accacia, chez la sœur de la victime.

En arrivant à Rivière-des-Anguilles, le trentenaire a vu un autobus devant lui. Le clignotant du véhicule était actionné pour laisser sortir les passagers à l’arrêt d’autobus. Jean Francin Sarah a expliqué qu’il allait dépasser l’autobus quand il a éternué. Ce qui lui a fait perdre le contrôle de sa voiture qui a percuté le flanc droit de l’autobus.

Ousha Sarah a tout fait pour protéger son bébé pendant cet accident. Mais ce faisant, elle a été grièvement blessée. Des volontaires ont transporté les membres de cette famille à l’hôpital de Souillac avant l’arrivée de la police sur les lieux. Les médecins ont rapidement examiné la mère et son bébé. Ils ont ensuite été transportés à l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle.

Interpellé par la police, Jean Francin Sarah a expliqué les circonstances ayant causé l’accident. Il a aussi indiqué que la route était glissante car il avait plu. L’époux de la victime a été soumis à un alcotest qui s’est révélé négatif. Jean Francin Sarah sera inculpé sous une accusation d’homicide involontaire.

Le chauffeur de l’autobus, âgé de 37 ans, a aussi donné sa version des faits. Il a raconté avoir entendu un grand bruit et s’est, par la suite, rendu compte que la Toyota avait percuté l’autobus. Cependant, aucun des passagers n’a été blessé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x