Metro Express: l’état des infrastructures à la station St-Louis décrié

Avec le soutien de

«Il y a une odeur pestilentielle qui émane des drains. En plus, ils ne sont pas nettoyés. Il y a plein de détritus», affirment des habitants qui vivent dans le périmètre de la station de tram à St-Louis. Selon nos renseignements, c’est une situation qui perdure car plusieurs doléances ont été faites auprès des autorités pour un entretien régulier, mais en vain. Les habitants sont consternés par l’état des infrastructures. 

«Inn met fensing inn kit rebor. Bann drin-la 3m oter enn zanfan ou mem enn lisien kapav tom dan drin ki pa kouver», lance l’un d’eux. Une visite des lieux, hier, nous a permis de constater de visu le manque d’entretien à St-Louis. 

Une eau noirâtre dans les drains était la cause de l’odeur nauséabonde que décrivaient les habitants. Canettes de bière, bouteilles, et détritus jonchaient l’intérieur des drains. Plus loin, il y avait même de l’eau savonneuse, sortant d’une décharge qui se déversait tout près des rails. Dans un drain construit sur un terrain en pente, pour une évacuation d’eau de pluie, l’on pouvait voir une eau verdâtre. Derrière la station en direction de Port-Louis, des sacs en plastique noir remplis de déchets étaient empilés. L’on affirme également que la station est mal nettoyée, notamment les sièges. L’express s’est tourné vers Metro Express Ltd (MEL), qui est chargée de l’entretien de la station et des infrastructures. 

Selon MEL, la mauvaise odeur est due à l’absence de réseau d’assainissement dans la région. Cependant, la compagnie explique que le Wastewater Management Authority a indiqué qu’une fois que son projet de réseau d’égout de Pailles-Guibies sera achevé, ces problèmes seront résolus.


Grincement de rails à certains endroits

Plusieurs usagers de tram ont noté depuis quelque temps que les rails grinçaient à certains endroits, notamment entre Barkly et Coromandel, avec des grincements plus persistants aux alentours du dépôt de Richelieu. Selon un usager qui avait pris le tram fin janvier, il avait remarqué un bruit inhabituel, alors que le tram roulait entre Coromandel et St-Louis. L’express s’est tourné vers MEL pour des éclaircissements sur l’entretien des rails. Une réponse est attendue. Dans une édition de juillet 2020, Beatrice Bauda, Communication & Marketing Officer de MEL, avait expliqué dans une réponse à l’express : «L’entretien de nos light rail vehicles (LRV) se fait quotidiennement en fonction d’un planning. La vérification des rails et la structure se font avant la mise en service de nos LRV.» Selon elle, une équipe de maintenance se charge de l’entretien et cela est inclus dans le budget d’opération. D’ailleurs, pour son département maintenance, MEL a fait l’acquisition de nouveaux engins. En effet, la compagnie spécialisée allemande Zagro, a livré quatre véhicules rail-route Unimog U423 pour le tracé du métro. Deux sont équipés pour être utilisés par le personnel de maintenance de la ligne ferroviaire et deux pour le remorquage des trams.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x