Indemnités MV Wakashio: 50 personnes supplémentaires payées ce vendredi

Avec le soutien de
Le démantèlement de la poupe du MV Wakashio est prévu dans les semaines à venir, selon Japan P&I Club.

Le démantèlement de la poupe du MV Wakashio est prévu dans les semaines à venir, selon Japan P&I Club.

Après un premier paiement de Rs 1 million à 50 pêcheurs et helpers le 26 janvier, dans la zone affectée par les hydrocarbures du MV Wakashio, Japan P&I Club procédera à un nouveau paiement ce vendredi 5 février. C’est ce qu’indique un communiqué émis par l’assureur, le jeudi 4 février.

Le paiement est destiné à 50 autres pêcheurs et helpers qui ne sont pas éligibles au Solidarity Grant du gouvernement ou à d’autre forme d’assistance financière. Pour le mois de février, une somme d’environ Rs 5 millions sera déboursée. Japan P&I affirme que les réclamations individuelles seront décaissées à trois reprises, mensuellement.

Par ailleurs, le nettoyage du littoral est officiellement terminé, selon Japan P&I Club. L’expert international en pollution marine accidentelle, Cedre, recruté par l’État, a validé les différents sites.

Quant à la poupe du MV Wakashio, qui est toujours encastrée sur les récifs de Pointe-d’Esny, son démantèlement est prévu dans les semaines à venir, affirme Japan P&I Club.

Publicité
Publicité

Le 26 juillet, les habitants de Pointe d’Esny se réveillent avec une triste image: l’épave du MV Wakashio drossée sur les récifs. Le navire japonais battant pavillon panaméen s’est échoué la nuit précédente. 12 jours après, il déverse son contenu dans nos lagons, causant une marée noire. Sans perdre de temps, les Mauriciens, main dans la main, s’activent pour limiter les dégâts. Retour sur la pire catastrophe écologique du pays…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x