Metro Express: fini le voyage gratuit à partir du 1er mars si vous n’avez pas de MECards Senior, Student, Priority, Child

Avec le soutien de
Chaque personne concernée devra être en possession de sa MECard en mars. Des inspecteurs feront régulièrement des rondes.

Chaque personne concernée devra être en possession de sa MECard en mars. Des inspecteurs feront régulièrement des rondes.

Du changement du côté de Metro Express Limited. Dans un communiqué émis ce vendredi 5 février, il est indiqué qu’à partir du 1er mars, les Senior Citizens, qui d’habitude présentent leur carte d’identité ; les élèves, ayant des «student passes» ; les personnes handicapées possédant une carte d’invalidité ; ainsi que les enfants de moins de 12 ans devront présenter leur MECard Senior, MECard Student, MECard Priority et MECard Child respectivement, pour pouvoir voyager gratuitement en métro.

Faute d’être en possession de la MECard, il faudra que ces personnes susmentionnées déboursent pour un ticket à usage unique. Ces MECards, qui offriront la possibilité de voyager gratuitement en mars, devront être activées et désactivées aux bornes disponibles. Par ailleurs, à noter que des inspecteurs feront régulièrement des rondes.

Pour avoir leur MECard, les élèves doivent voir avec leur établissement scolaire respectif. Quant aux Senior Citizens et enfants de moins de 12 ans, ils peuvent se procurer leur MECard au ticket office, à la station de Rose-Hill. Tandis que les personnes handicapées doivent contacter les bureaux de la sécurité sociale.

À noter que les élèves voyageant à bord du métro bénéficient de gratuité entre son lieu de résidence et de scolarisation. Cependant, ils doivent régler pour tout autre trajet effectué. Et lorsqu’ils présenteront la MECard, ils bénéficieront d’un tarif réduit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x