Ski alpin: Gut-Behrami impériale à Garmisch à une semaine des Mondiaux

Avec le soutien de

Triomphatrice des deux super-G de Garmisch-Partenkirchen samedi et lundi, Lara Gut-Behrami arrivera en immense favorite aux Mondiaux de Cortina d'Ampezzo (8-21 février), pour tenter de décrocher à 29 ans une toute première médaille d'or dans une grande compétition d'un jour.

Au classement général, la Suissesse a conforté sa deuxième place en se rapprochant à 42 points de la leader slovaque Petra Vlhova, qui a remarquablement limité les dégâts à Garmisch avec une 10e place samedi et surtout une deuxième lundi, à 28/100 seulement de Gut-Behrami. L'Autrichienne Tamara Tippler a complété le podium, à 74/100.

Ce week-end allemand a par ailleurs été fatal à l'autre star attendue de la vitesse aux championnats du monde, la descendeuse Sofia Goggia, championne olympique en titre et vainqueur de quatre descentes sur cinq cet hiver.

L'Italienne de 28 ans a chuté bêtement en redescendant la piste dimanche après l'annulation de la course à cause du brouillard, et s'est blessée au genou droit.

Skieuse au tempérament de feu et au style spectaculaire, Goggia était favorite pour triompher à domicile sur la descente de Cortina, l'une des classiques de la saison féminine. Elle regardera les courses à la télévision.

Tout va bien en revanche pour Lara Gut-Behrami, qui a pris un ascendant psychologique sur la concurrence dans son épreuve fétiche, en remportant coup sur coup les quatre derniers super-G de la Coupe du monde. 

Avant le rendez-vous italien, la championne suisse a avoué avoir surtout besoin de recharger ses batteries: «Les deux dernières semaines ont été très difficiles, et comme toutes les autres skieuses d'ailleurs, j'ai dû lutter contre la fatigue», a-t-elle dit.

«Je vais rentrer chez moi et profiter de la vie à la maison avec la famille, et pendant une semaine je ne veux plus entendre parler de ski», a-t-elle ajouté, au micro de la chaîne allemande ARD.

L'or mondial: ultime défi

Décrocher l'or aux Mondiaux reste l'ultime défi de cette championne d'exception. Lauréate de la Coupe du monde 2016 et désormais de 30 courses en Coupe du monde, elle n'a toujours pas réussi, à 29 ans, à monter sur la plus haute marche du podium dans une grande course d'un jour, ni aux Jeux olympiques ni dans un Championnat du monde.

Sa forme actuelle est une belle revanche sur l'adversité. Grièvement blessée au genou en 2017, elle a en effet mis très longtemps à revenir, au point même de s'interroger sur une éventuelle fin de carrière.

Certes, elle a un peu moins creusé les écarts lundi que samedi. Mais, partie avec le dossard 7, elle a livré une course fluide et compacte sans la moindre erreur visible.

Au classement du petit globe de spécialité, elle apparaît désormais intouchable avec 195 points d'avance sur sa compatriote Corinne Suter.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x