Cyclo-cross: Van Aert ou Van der Poel, qui d'autre pour le titre mondial ?

Avec le soutien de
Tom Pidcock (à droite), révélation de la saison, rêve de jouer les trouble-fête dans le duel Van Aert/Van Der Poel. (photo AFP)

  Tom Pidcock (à droite), révélation de la saison, rêve de jouer les trouble-fête dans le duel Van Aert/Van Der Poel. (photo AFP)  

Wout Van Aert ou Mathieu van der Poel ? A moins d'un exploit du Britannique Tom Pidcock, le titre mondial de cyclo-cross, dimanche face à la Mer du Nord à 0stende, devrait se jouer entre le Belge et le Néerlandais.

Van Aert et van der Poel dominent la discipline depuis six ans chez les professionnels, comptant chacun trois maillots arc-en-ciel, le dernier ayant été décroché par le fils d'Adrie van der Poel et petit-fils de Raymond Poulidor, il y a un an à Dübendorf en Suisse.

Dans leurs duels, dès leurs jeunes années, les deux coureurs de 26 ans se sont partagés presque tous les titres mondiaux d'une discipline réservée depuis longtemps aux coureurs des plats pays.

Le dernier titre qui n'est pas revenu à un Belge ou à un Néerlandais date de 2014 avec le sacre de Zdenek Stybar, présent ce week-end à Ostende.

Le Tchèque se veut fataliste: "Van Aert et Van der Poel vont rouler deux dents en dessous des autres sur ce parcours fait pour les coureurs les plus puissants et, sauf chute ou problème mécanique, je ne vois pas qui pourrait les empêcher de gagner", a-t-il déclaré à l'AFP.

Cette saison, Van Aert et Van der Poel se sont affrontés à huit reprises et le Néerlandais s'est imposé sept fois. Seule la boue de son jardin belge de Dendermonde a souri à Van Aert qui a toutefois remporté la Coupe du monde.

Le Belge laisse donc l'étiquette de favori à son rival: «Je suis satisfait de ma condition mais Mathieu a pour le moment quelque chose de plus».

Retrouvailles sur route? 

«Ma condition (physique) est bonne, mais pas où elle devrait être», lui rétorque son adversaire.

Les autres concurrents le savent, ils vont probablement devoir se battre pour la médaille de bronze même si Tom Pidcock, révélation de la saison, rêve de jouer les trouble-fête.

«Un accident est si vite arrivé», rigole le coureur de la formation Ineos en pensant que le parcours piégeux d'Ostende (du sable, du vent et un pont à 21% de déclivité sur 165 mètres) pourrait lui convenir.

Cet épilogue de la saison hivernale d'une Flandre obligée de regarder cette course à la télévision -il n'y aura aucun public à Ostende en raison de la pandémie de Covid-19- , sera aussi le premier acte d'une saison sur route où Van Aert et Van der Poel seront appelés à se retrouver.

Van Aert a remporté Milan-San Remo l'an passé, tandis que Van der Poel s'est adjugé le Tour des Flandres. Les deux coureurs n'en ont peut-être pas fini d'écrire un duel exaltant.

«Un final avec un sprint entre les deux coureurs comme lors du dernier Tour des Flandres n'est pas à exclure», pronostique l'ancien directeur sportif Gérard Bulens, aujourd'hui consultant pour la télévision publique RTBF.

Le programme: 

Samedi:

13h30 (12h30 GMT), Espoirs messieurs (moins de 23 ans) 

15h10 (14h10 GMT), Elites dames

Dimanche:

13h30 (12h30 GMT), Espoirs dames (moins de 23 ans)

15h10 (14h10 GMT), Elites messieurs

NB: les courses de la catégorie "juniors" ont été annulées en raison des mesures sanitaires liées à la pandémie de Fovid-19. Les championnats du monde se déroulent sans public.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x